Ovni sur la Croisette

25 mai 2012 11:02; Act: 25.05.2012 11:30 Print

Une gifle avec un pénis intrigue les pros du cinéma

Durant le Festival de Cannes, toutes sortes de films sont à l'honneur. Parmi eux, un court-métrage intitulé «La Bifle» se démarque et est en train de créer le buzz sur internet.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Hilarant pour certains, choquant pour d'autres, «La Bifle», un film de 25 minutes en compétition dans le cadre de la 51e Semaine de la critique, fait pas mal parler de lui sur la Croisette.

En découvrant son titre, on pourrait se demander comment un film X a bien pu être sélectionné, une bifle étant l'action de donner une gifle avec son pénis à sa (ou à son) partenaire... Mais en l'occurrence, «La Bifle» n'est pas un film porno mais une «comédie d’action» qui «surprend par sa cohérence et son jusqu’au-boutisme, qui le placent à des années-lumière de la simple blague potache!», note Premiere.fr.

Un extrait de «La Bifle»

«La Bifle», c’est l’histoire de Francis, le patron d’un vidéo-club, complexé par la taille de son pénis et amoureux de sa collègue Sonia (jouée par la jolie Vanessa Guide), fan de Ti-Kong, une star de kung-fu ayant la particularité d’être doté d’un pénis géant.

«C'est l'histoire d'une réconciliation entre un homme et son pénis. Un film sur le lien profond et profondément ridicule qui existe entre un mec et sa bite», précise son réalisateur le Français Jean-Baptiste Saurel dans une interview accordée à Premiere.fr.

Plus de 120'000 vues sur YouTube

«Francis, joué par Franc Bruneau, incarne un mec englué dans une adolescence rancunière. Francis est un type rattrapé par ses vieux démons et il va devoir changer son regard sur sa propre bite pour conquérir la femme qu’il aime. Sa quête est noble et dérisoire. Un mélange de genre que j’affectionne beaucoup», poursuit de Jean-Baptiste Saurel qui souligne espérer surtout que son film sera vu et «fera marrer les gens».

Des extraits de ce film, qui a été tourné en quelque 10 jours à Rouen au mois de mars 2012, circulent sur le net et connaissent un joli succès. L'une des séquences, postée sur YouTube et dans laquelle on peut découvrir des dialogues savoureux, a enregistré près de 120'000 vues en quatre jours.

«La Bifle», deuxième extrait

(gco)