Etats-Unis

16 juillet 2014 15:58; Act: 16.07.2014 16:00 Print

Une paraplégique a un nez qui lui pousse dans le dos

La science n'est pas toujours exacte. Une femme privée de l'usage de ses jambes l'a appris à ses dépens.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans «Le Nez» de Gogol, le héros du roman se lançait à la recherche éperdue de son appendice disparu. Ici, une patiente paraplégique s'en est vu octroyer un deuxième par les chirurgiens, selon une parution du Journal of Neurosurgery: Spine, la semaine passée.

Il y a une douzaine d'années, la jeune femme, alors âgée de 18 ans, devient paraplégique après un accident de voiture. Trois ans plus tard, cette Américaine se laisse tenter par une opération qui pourrait l'aider à retrouver l'usage de ses jambes. Un hôpital de Lisbonne, au Portugal, lui propose une intervention censée régénérer les liaisons nerveuses entre le haut et le bas de son corps. Les médecins placent des cellules souches, prélevées dans sa cavité nasale, au niveau de sa vertèbre touchée, dans l'espoir que des cellules nerveuses voient le jour. Mais le résultat escompté ne se produira pas.

En revanche, huit ans après cette opération infructueuse, l'Américaine retourne à l'hôpital pour des douleurs au niveau du dos. Après examens et opération, il s'avère qu'une sorte de kyste de 4 cm de long se trouve près de la lésion originelle. Après analyses, il s'avère que la greffe avait bien permis de produire des fibres nerveuses, mais également des cellules nasales tout à fait inattendues. La jeune femme avait donc une sorte de nez dans le dos qui fabriquait... du mucus.

(cbx)