Finlande

21 janvier 2016 20:47; Act: 22.01.2016 14:20 Print

Une patrouille de clowns parasite le défilé néonazi

Des citoyens ont décidé de tourner en dérision les milices d’autodéfense qui font la chasse aux migrants.

La joyeuse troupe n’a pas lâché les extrémistes d’une semelle.
Sur ce sujet
Une faute?

Le phénomène inquiète le Gouvernement finlandais. Il y a quelques semaines, des milices ont fait leur apparition dans les rues du pays. Des petits groupes qui se font appeler «Soldats d’Odin» (du nom du dieu du savoir, de la guerre et des morts dans la mythologie nordique) proposent de faire la chasse aux «intrus islamiques». Selon la police, certains membres de ces groupes ont des liens avec les mouvements néonazis.

A Tampere, deuxième ville du pays, des citoyens ont décidé de réagir contre ces initiatives extrémistes. Samedi passé, ils ont monté leur propre patrouille... de clowns. Armés de nez rouges, de jouets, de déguisements loufoques et de tambours, les «LOLdats d’Odin» ont escorté les militants d’extrême droite dans leur parcours urbain.

«Des rues plus sûres et plus hilarantes»

La milice carnavalesque a posté sur son blog des images de son intervention, «destinée à rendre les rues plus sûres et plus hilarantes». La cohabitation avec les crânes rasés, quelque peu décontenancés, s’est déroulée sans heurts.

En 2015, la Finlande a accueilli plus de 32'000 demandeurs d’asile – dix fois plus qu’en 2014. Proportionnellement à sa population (5 millions d’habitants), elle se classe au 4e rang des pays d’accueil en Europe.

(arg/afp)