Carnet rose

03 juin 2011 11:30; Act: 03.06.2011 11:55 Print

Une petite fille nait en plein vol

Une femme a accouché d'une petit-fille à bord d'un avion qui assurait la liaison entre Malabo, en Guinée équatoriale, et Madrid.

Une faute?

Une passagère d'un vol Iberia reliant Malabo à Madrid a accouché vendredi matin d'une petite fille, qui se trouve en bonne santé, grâce à la présence à bord de l'avion une sage-femme, un pédiatre et un médecin, a annoncé la compagnie aérienne espagnole.

«La naissance s'est produite en plein vol, à 03H30 heure espagnole (01H30 GMT), un peu plus de deux heures après le décollage de l'avion depuis la capitale de Guinée équatoriale», a précisé Iberia.

A bord de l'avion, un Airbus A319, se trouvaient une sage-femme, un pédiatre et un médecin. Ils ont aidé la femme pendant l'accouchement, qui a été «très rapide» selon la compagnie, permettant la naissance d'une petite fille de 3 kilos, dont on ne connaît pas le prénom.

Le vol n'a pas eu besoin d'être dévié de son parcours et la maman et l'enfant ont été hospitalisées à Madrid à leur arrivée.

«C'est vrai qu'elle a eu beaucoup de chance» d'avoir tant de personnel médical à ses côtés, a souligné une porte-parole d'Iberia, expliquant que la compagnie espagnole «recommande» aux femmes enceintes de ne pas voyager en avion mais «ne peut interdire à quelqu'un de voler».

Ibéria une compagnie très fertile

Certaines compagnies aériennes sont plus strictes en la matière et ne laissent pas les femmes enceintes de 7 mois ou plus monter à bord, à moins parfois de présenter un certificat
médical.

«Il s'agissait de circonstances particulières, la mère, qui vit à Madrid, s'était rendue à Malabo pour un enterrement», a indiqué la porte-parole.

C'est le cinquième enfant qui naît à bord d'un vol d'Iberia.

Interrogée sur les bénéfices que peut retirer l'enfant d'une telle naissance exceptionnelle, la porte-parole a répondu: «c'est une légende urbaine, nous ne donnons jamais de billets gratuits» aux bébés nés à bord, même si la compagnie réfléchit à offrir «un petit cadeau» à la maman et sa fille.

(afp)