Une première en France

20 juin 2011 10:49; Act: 20.06.2011 11:15 Print

Une plage devient non fumeur

La municipalité de La Ciotat, près de Marseille, a décidé que l’une des douze plages qui bordent sa ville était désormais non-fumeur. Les contrevenants risquent une contravention de 38 euros.

Une faute?

La mairie de La Ciotat (dans les Bouches-du-Rhône) tente une expérience. Les mégots de clopes sont bannis de la plage Lumière, l'une des douze plages de la commune et ce dès cette saison estivale.

C’est une première en France. «Nous étions arrivés au constat désolant que la prévention et même la distribution des cendriers de plage n'étaient pas suffisants », a indiqué l’adjoint au maire chargé de l’environnement, Noël Collura. Il semble difficile de nettoyer le sable des plages avec des mégots enfouis et certains parents se plaignaient que leurs enfants les déterraient et jouaient avec.

L’adjoint au maire précise que «les fumeurs peuvent se rendre au niveau des cendriers disposés autour du lieu. A proximité de ces points «fumeurs», des agents sensibilisent les consommateurs de cigarettes sans les verbaliser. Mais à terme, ils seront amendés de 38 euros (environ 45 francs 70). Le maire a indiqué que cette opération non-fumeur pourrait être étendue à d’autres endroits de la ville, comme les parcs où les enfants jouent.

Une telle mesure rappelle celle initiée par Michael Bloomberg, le maire de New York: il a banni la cigarette sur les plages et dans certains parcs de sa ville.

(fnd)