Frauenfeld (TG)

19 octobre 2019 16:48; Act: 19.10.2019 16:48 Print

Voici comment il ne faut pas arracher une dent

Un papa, moniteur d'auto-école, a tiré la dent de lait tremblante de sa fille à l'aide de sa voiture. Mais les dentistes déconseillent cette méthode.

Sur ce sujet
Une faute?

Bien que la plupart des dents de lait à partir de l'âge d'environ six ans tombent par elles-mêmes, nombreux sont les enfants qui demandent l'aide de leurs parents pour les faire enlever lorsqu'elles deviennent branlantes. Thio, père de famille et professeur d'auto-école à Frauenfeld, a été très créatif lorsque l'incisive de sa fille s'est mise à branler.

L'homme de 34 ans a attaché la dent de lait de sa fillette de 10 ans à une cordelette, directement reliée au pare-choc arrière de sa voiture. Un petit coup d'accélérateur a suffi pour venir à bout de la quenotte, sautant hors de la bouche de Selina. Sans aucune douleur: «C'est allé très vite et ça n'a pas fait mal du tout», confie la fille en montrant fièrement le trou au milieu de sa dentition. «Elle a été enthousiasmée par l'idée dès le début», affirme même Thio.

Risque élevé de blessure et d'infection

Mais tout le monde ne trouve pas l'idée du moniteur d'auto-école aussi cool que sa fille. Notamment les dentistes, qui déconseillent d'arracher une dent de cette manière. «Ce type d'extraction de dents de lait est totalement inacceptable», tonne même Christophe Epting, membre de la société suisse des dentistes. Le risque de blessure et d'infection avec une telle méthode est énorme.

Sur YouTube, des centaines de vidéos circulent, montrant des parents qui redoublent d'imagination pour arracher les dents de lait de leurs bambins. Autant de méthodes que le dentiste n’apprécie pas. «L'une des façons les plus stupides d'enlever une dent de lait est de jeter un poids attaché à la dent d'une grande hauteur. C'est extrêmement dangereux parce que le processus ne peut pas être interrompu si quelque chose tourne mal», explique le docteur Epting. Au lieu de cela, il recommande de donner à l'enfant un chewing-gum sans sucre et d'attendre de voir si la dent y adhère.

(juu/lom)