Trump sur la Russie

18 juillet 2018 19:04; Act: 18.07.2018 19:38 Print

«Aucun président n'a été aussi ferme que moi»

En réunion avec son équipe, Donald Trump enfonce le clou après avoir prétendu que sa langue avait fourché mardi.

Voir le diaporama en grand »
«Aucun président n'a été aussi ferme que moi sur la Russie (...). Et je pense que le président Poutine le sait mieux que quiconque», a déclaré Donald Trump à l'occasion d'une réunion de son équipe à la Maison Blanche mercredi. Le président américain Donald Trump a entamé lundi à Helsinki un sommet historique avec Vladimir Poutine en affichant son espoir d'aboutir à une relation «extraordinaire» avec son homologue russe. (16 juillet 2018) Rencontre Poutine-Trump. (Helsinki, 16 juillet 2018) Virile poignée de mains entre Trump et Poutine. (Helsinki, 16 juillet 2018) Le président russe Vladimir Poutine est arrivé lundi à Helsinki pour son premier sommet bilatéral, très attendu, avec son homologue américain Donald Trump. L'avion du président russe s'est posé à 10H00 GMT à l'aéroport international de la capitale finlandaise. La voiture de Poutine dans les rues d'Helsinki. Des milliers de badauds étaient présents à Helsinki pour voir les deux présidents. Les couples présidentiels finlandais et américain. Donald et Melania Trump ont commencé la journée par un petit-déjeuner avec le président finlandais Sauli Niinistö et son épouse Jenni Haukio. La présence de Trump en Finlande a suscité de vives oppositions. Comme celle du groupe environnemental Greenpeace qui a posé un énorme poster sur l'église Kallio de la ville. Des manifestants ont aussi protesté contre la venue de Poutine. Une immense affiche milite pour les libertés de la presse au Music Center d'Helsinki. Ukraine, Syrie, accusations d'ingérence russe dans l'élection américaine: malgré des compliments mutuels, les points de frictions restent nombreux entre Vladimir Poutine et Donald Trump avant leur premier sommet bilatéral prévu le 16 juillet à Helsinki

Sur ce sujet
Une faute?

Donald Trump a affirmé mercredi qu'il était le président le plus «ferme» qui soit avec la Russie tout en semant en même temps le trouble en affirmant que Moscou, accusé d'interférence dans les élections, ne visait plus les Etats-Unis.

Interrogé sur le fait de savoir si la Russie visait toujours les Etats-Unis, le président américain, sous le feu des critiques pour son attitude jugée trop conciliante vis-à-vis de Vladimir Poutine à Helsinki, a répondu d'un simple «non», sans autres précisions.

«Aucun président n'a été aussi ferme que moi sur la Russie (...). Et je pense que le président Poutine le sait mieux que quiconque, sûrement mieux que les médias», a-t-il déclaré à l'occasion d'une réunion de son équipe à la Maison Blanche.

«Regardez les chiffres, regardez ce que nous avons fait, regardez les sanctions (...) et regardez malheureusement ce qui est arrivé en Syrie récemment», a-t-il poursuivi.

Le président américain a été vivement critiqué au sein de son propre camp pour ses déclarations lors de sa conférence de presse avec son homologue russe à Helsinki au cours de laquelle il a, à plusieurs reprises, semblé prendre le parti de ce dernier contre l'analyse des agences américaines du renseignement.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mp le 18.07.2018 19:32 Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que cest lamerinique profonde

    Droit dans ses bottes et persuadé detre Supérieur à tous Pathétique.....

  • Desmag le 18.07.2018 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr

    Il continue de vivre dans son univers parallèle...

  • Totore1 le 18.07.2018 23:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trump

    Ce brave Donald oublie que Poutine a été agent du KGB et qu'il est un excellent joueur d'échecs. Pauvre Amérique s'être choisi un Président aussi pathétique.

Les derniers commentaires

  • Jean Luc le 19.07.2018 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honte aux USA

    Il n'a aucune prestance, il dit oui oui à ses interlocuteurs pour leur plaire et se vanter de superlatif pompeux comme "une relation formidable" et ça débouche sur rien de concret....

    • Alec le 19.07.2018 23:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Luc

      Vous parlez comme les médias. Ils ont réussi !

  • un intolérant aux intolérants le 19.07.2018 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alka seztler

    #covfefe

  • Tanja Wally le 19.07.2018 00:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellent

    Bravo Mr Président Trump qui a tout compris comment traite les russes avec diplomatie

    • Tao le 19.07.2018 05:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tanja Wally

      Oui il a aussi obtenu 14 vaisseaux spatiaux de Neptune et un arc en ciel de St Pierre !

    • Jean Luc le 19.07.2018 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tanja Wally

      Je pense que Poutine qui a entendu les louanges sirupeuses de Trump et sa volte face d'aujourd'hui, a classifié Trump dans les personnes non-fiables.

  • davidde le 19.07.2018 00:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mamamia

    Et c'est sensé être ça l'élite humaine ?

  • balain le 18.07.2018 23:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Psychopathe

    Les Américains ont élu un psychopathe qui se croit le maître du monde car un jour, alors quil s hérité dune fortune, les gens se sont mis à croire en lui et lont mis e valeur ... ce type est une totale erreur de casting mais il nest pas responsable, cest les américains et tous ceux qui se sont dit quils pouvaient en tirer quelque chose qui le sont... le danger cest que aujourdhui , il est devenu incontrôlable ...

    • Alec le 19.07.2018 23:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @balain

      Cest exactement ce quon a voulu vous faire croire. Trump a créé des millions demploi aux US. Il renverse des organisations désuètes poussiéreuses qui se gavent de fric. Vous ne comprenez rien à rien.