France

10 octobre 2019 21:37; Act: 10.10.2019 23:54 Print

«C'est indécent, elle provoque les garçons»

Une adolescente de 14 ans est dans le collimateur de son école pour avoir, à deux reprises, porté une tenue jugée inappropriée. Ulcérée, sa mère n'a pas l'intention de se laisser faire.

storybild

Un pull laissant apparaître les épaules, puis un débardeur: voici les deux tenues qui ont valu à Lola une procédure disciplinaire. (Photo: Capture d'écran France 3)

Sur ce sujet
Une faute?

Une élève de 14 ans fait l'objet d'une procédure disciplinaire dans son collège de Heyrieux (Isère). La raison? La direction de l'établissement estime qu'à deux reprises, en septembre, Lola a porté des vêtements jugés inadaptés, qui ne correspondaient pas «à une situation de travail». On parle ici d'un débardeur et d'un pull laissant apparaître les épaules. «On me dit, on a donné une veste à Lola parce qu'elle ne peut pas rester la matinée comme ça, c'est indécent, elle provoque les garçons», confie sa mère Marion à RMC.

Ulcérée, la mère de la jeune fille n'a nullement l'intention de se laisser faire. Elle a distribué des tracts lors d'une réunion de classe et publié deux vidéos pour dénoncer une situation «pas acceptable dans un établissement public». «Les principaux arguments sont «ça excite les garçons, ils sont en pleine crise d'adolescence, il faut cacher le corps, car vous comprenez, il peut arriver des accidents», tempête Marion sur France 3.

La Française dénonce une stigmatisation des élèves féminines: «On envoie un message en disant «vous les filles si vous êtes victimes de harcèlement ça sera de votre faute, regardez la façon dont vous êtes habillées». C'est ahurissant», s'agace-t-elle. De son côté, le rectorat persiste et signe: «On parle d'adolescents, de leur construction, de leur rapport à l'autre et de l'importance du vêtement dans notre société. On est dans un processus éducatif, qui n'est pas mis en place pour stigmatiser ou punir, mais pour faire prendre conscience. Il y a un règlement et ce dernier doit être appliqué», rétorque-t-il.

Marion s'inquiète par ailleurs des conséquences que cette sanction pourrait avoir sur sa fille: «Elle va en payer les frais sur son dossier scolaire. Donc on veut que ça soit marqué «attention ça, c’est une élève qui pose des problèmes»? Tout ça parce qu'elle vient en débardeur et qu'elle montre une épaule?», s'indigne-t-elle. Quoi qu'il en soit, la Française compte continuer de laisser Lola s'habiller comme bon lui semble.


(joc)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • plume le 10.10.2019 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    procant...te...

    bravo ne vous laisser pas faire car on ne dit rien aux gars qui se baladent avec les pantalons qui leur tombent en bas des jambes montrant leur slip....bizarre bizarre..

  • KenAdams le 11.10.2019 06:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça commence comme ça...

    Et un jour on interdira aux filles d'aller à l'école, pour ne pas froisser ces gens tellement bien intégrés...

  • Vero1974 le 10.10.2019 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    Si le règlement stipule: épaules couvertes, alors elle suit le règlement. Par contre si on lui a effectivement dit pour pas exciter les garçons ... c'est nul comme argument ce sont les garçons qu'ils faut éduqué et je ne pense pas qu'ils soient si tordus faut pas pousser ... et de nouveau on donne le message que c'est la fille qui ...

Les derniers commentaires

  • Wawa le 11.10.2019 22:00 Report dénoncer ce commentaire

    Des enfants malheureux

    malheureusement le problème c'est pas la fille ou comment elle s'est habillé. Le vrai problème on vit dans un époque ou le média a endommagé l'esprit de tout le monde. Tout le monde pense à l'argent facile ou au sexe . Malheureusement les enfants d'aujourd'hui ils ont du mal à vivre leur enfance

  • Benito1922 le 11.10.2019 20:14 Report dénoncer ce commentaire

    Charia

    Vu comme ça le monde, c'est moins choquant de voir une voilée ou un 16/9 en burqua qu'une fille avec les épaules découvertes.... bienvenue en Arabie Saoudite

  • Laurence le 11.10.2019 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    Ne rien lâcher

    Les rétrogrades et intégristes de tous bords sont toujours à l'affût pour essayer de grignoter des libertés chèrement acquises. Soyons tous et toutes très très vigilants.

  • Patoche 55 le 11.10.2019 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre époque

    Quand j'allais à l'école dans les années 70 l'été les filles y allais en mini jupes! C'était l'été et ça choquait personne ! Triste époque où tout est mal. Manger boire s'aimer etc...!

  • Bravo à la mère ! le 11.10.2019 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    Vous avez deux heures

    Pourquoi les filles doivent-elles baser leurs choix vestimentaires sur l'incapacité des garçons à se contrôler »

    • Marc le 11.10.2019 20:13 Report dénoncer ce commentaire

      Non mais quand même

      Je vois pas le rapport avec les garçons. C'est pas tant une paire d'épaules qui nous excites. Le problème vient de la direction de l'école.

    • Boris le 11.10.2019 20:18 Report dénoncer ce commentaire

      Feministe

      Parce qu'un garçon qui voit une paire d'épaules n'arrive pas à se contrôler?! Une fille s'habille aussi pour plaire à un garçon, et vis et versa.