Etats-Unis/Russie

16 avril 2019 18:33; Act: 16.04.2019 18:40 Print

«C'est plus grande arnaque de l'histoire politique»

A deux jours de la publication du rapport sur les soupçons de collusion entre Moscou et la campagne de Donald Trump, le président américain a dit mardi que la vraie victime, c'était lui.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

A deux jours de la publication du rapport sur les soupçons de collusion entre Moscou et la campagne de Donald Trump, le président américain a encore dit mardi que la vraie victime, c'était lui. L'enquête russe est «la plus grande arnaque de l'histoire politique», a-t-il tweeté. «Si les grands médias étaient honnêtes, ce qu'ils ne sont pas, cette histoire serait plus grosse et plus importante que le Watergate», a-t-il écrit, en référence au scandale politique des années 1970 qui a fait chuter le président Richard Nixon.

Le rapport du procureur spécial Robert Mueller, résultat d'une enquête de presque deux ans, sera rendu public jeudi dans une version expurgée de certains passages confidentiels ou susceptibles de porter atteinte à la réputation de témoins. Robert Mueller avait conclu qu'il n'existait pas de preuve d'une entente entre l'équipe de Donald Trump et la Russie en 2016 pendant la campagne victorieuse du milliardaire républicain. Mais le constat était plus nuancé sur l'obstruction à la justice, c'est-à-dire la possibilité que le président ait abusé de ses pouvoirs exécutifs pour empêcher ces investigations d'aboutir.

«Pas de collusion - pas d'obstruction!»

Pour cet aspect, le ministre de la Justice Bill Barr avait cité dans son résumé du rapport une phrase des conclusions de Robert Mueller: «Si ce rapport ne conclut pas que le président a commis un crime, il ne l'exonère pas non plus». Bien qu'il ait plusieurs fois répété avoir été innocenté par le rapport, le président Trump se montre combatif à l'approche de la publication.

«Pas de collusion - pas d'obstruction!» a-t-il lancé dans un autre tweet mardi, après avoir appelé ses près de 60 millions d'abonnés sur Twitter à lire un éditorial du conservateur Andy McCarthy qui attaque l'enquête Mueller dans le New York Post. «A lire absolument», a-t-il souligné.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ruben le 16.04.2019 20:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Journalistes de pacotille

    Je peux pas lui donner tort , mais par contre à tous les journaux et tv qui ont retransmis ces fakes comme ils aiment bien les appelés et qui nous saoulent tous les jours avec Trump, eux je ne les félicite pas !!!

  • bleupomme le 16.04.2019 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trumpé.

    Il ne comprend toujours pas, que l'arnaque c'est lui.

  • Jaime Riehr le 16.04.2019 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    des bienfaits de savoir se relire

    Aïe aïe aïe, même le titre est raté !

Les derniers commentaires

  • Spirou le 17.04.2019 06:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On préfère Trump

    Et si on ouvrait une enquête sur le salaire de Rebecca?

  • Gulty le 17.04.2019 06:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ridicule

    Et il cherche encore à cacher la merde au chat...

  • Pétrole Venezueliano le 17.04.2019 03:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trump des grands électeurs...

    Il est la plus grande arnaque de l'histoire politique américaine. Et il continue à bassiner encore ses pauvres fans avec de Fake News. Il souhaitait museler la presse tel son maître Poutine... mais il s'est vite rendu compte que les USA n'est pas la Russie et il insiste encore, encore et encore. Pathétique.

  • Jean Çèrien le 17.04.2019 02:59 Report dénoncer ce commentaire

    L'Histoire retiendra

    Trump est un grand Président (1.90 m)

  • Prosper le 17.04.2019 01:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trumpophobie

    On a compris, la vérité sur ce dossier n'est pas importante pour les détracteurs de D.Trump, l'essentiel est de pourrir la vie du président pour qu'il parte. Pour l'instant, c'est raté, il est le grand favori pour sa réélection.

    • Licas le 17.04.2019 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Prosper

      Oui,oui, et l'udc est le plus grand parti de Suisse et mon chat n'est pas un chat mais un chien.