États-Unis

11 septembre 2019 21:34; Act: 12.09.2019 11:49 Print

«En tombant, j'ai senti le temps ralentir»

Victime d'une terrible chute lors d'une randonnée à Hawaï en 2016, une volleyeuse revient sur cet accident, immortalisé par sa caméra GoPro.

Une faute?

Quelques secondes qui paraissent une éternité. Une volleyeuse américaine a été victime d'une terrible chute lors d'une randonnée à Honolulu (Hawaï). Trois ans après son effrayante mésaventure, Heather Friesen a rendu publique la vidéo de son accident, écrit le «Daily Mail». La jeune femme aujourd'hui âgée de 26 ans était en effet équipée d'une GoPro, qui n'a rien raté de la glissade de sa propriétaire.

Une semaine avant le début de sa saison de beach-volley en tant qu'élève de dernière année à l'Université de Hawaï, Heather était en balade sur le cratère Ka'au avec des amis. Les images, enregistrées depuis le sommet d'une cascade, montrent l'athlète s'approcher dangereusement du bord. «Je suis allée trop loin et j'ai fini par glisser», témoigne l'Américaine.

«J'étais sûre que j'allais me blesser»

La malheureuse a fait une méchante glissade de 15 mètres, se cognant à des rochers et à des crêtes pointues. Tout au long de son infernale descente, la volleyeuse a cru pouvoir se retenir à quelque chose.« Je le revois encore dans ma tête. Il y avait cette petite crête sur la gauche et j'ai essayé de m'y accrocher», raconte-t-elle. Mais la main de la jeune femme a glissé. «Cela fait cliché, mais en tombant, j'ai eu l'impression que le temps ralentissait», confie la sportive.

Heather a eu le temps de penser à sa famille et à son petit ami, qui est aujourd'hui son mari. Elle a également songé à sa carrière: «J'étais sûre que j'allais me blesser et que ça allait compliquer les choses pour le volleyball.» L'Américaine n'avait qu'une chose en tête, atterrir sur ses pieds, dans cette eau de moins d'un mètre de profondeur. Mais la jeune femme est arrivée sur le côté et s'est retrouvée sous l'eau, paniquée.

Ses amis l'ont aidée à se mettre debout, mais Heather était grièvement blessée. La volleyeuse a été héliportée à l'hôpital avec 10 côtes cassées, un poumon affaissé, une fracture de l'omoplate et plusieurs blessures profondes. Elle s'est remise de ses blessures et a pu reprendre le sport comme avant, consciente de la chance qu'elle a eue: «J'ai appris que d'autres personnes avant moi étaient tombées à cet endroit et avaient perdu la vie. Dieu m'a sauvée ce jour-là», conclut-elle.

(joc)