Etats-Unis

09 décembre 2011 22:01; Act: 10.12.2011 10:00 Print

«Il ouvrait le feu au hasard sur des passants»

La police a abattu vendredi un homme armé qui tirait au hasard sur des voitures et des passants à un carrefour très fréquenté de Hollywood, à Los Angeles, où il a blessé grièvement une personne.

Une faute?

La police a abattu vendredi un homme armé qui tirait au hasard sur des voitures et des passants à un carrefour très fréquenté de Hollywood, à Los Angeles, où il a blessé grièvement une personne, a-t-on appris auprès des autorités.

La fusillade est survenue sur Sunset Boulevard, à quelques centaines de mètres du célébrissime «Walk of Fame» (Boulevard de la gloire) et de l'office de tourisme de Hollywood.

«Le suspect ouvrait le feu au hasard sur des voitures et des passants. La police a répondu et le suspect a été abattu», a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police de Los Angeles Gregory Baek, précisant que ses motivations n'étaient pas connues.

Grièvement blessée

Une des victimes du tireur a été évacuée vers un hôpital, a-t-il ajouté, sans donner plus de détails. Selon le «Los Angeles Times», cette personne a été grièvement blessée par une balle reçue à la tête.

Un témoin de la scène a décrit sur la chaîne CBS2 le tireur circulant au milieu de la chaussée et faisant feu sur des véhicules qui passaient à sa portée.

«J'ai vu une Mercedes tourner de Sunset Boulevard dans Vine Street en direction du sud», a raconté Oscar Herrera. Le tireur «l'a regardée et il a commencé à tirer dessus», a poursuivi M. Herrera.

«Ensuite une autre voiture est passée par là, et il lui a tiré dessus aussi. Une autre est passée en direction du nord, et il a encore tiré dessus», a-t-il ajouté.

«A un moment, je pense qu'il était à court de munitions, parce qu'il a mis son pistolet dans sa ceinture et qu'il a sorti un couteau», a ensuite décrit le témoin. «A ce moment, un policier est arrivé sur les lieux, et en voyant le couteau et le pistolet, il a tiré, quatre ou cinq fois peut-être».

Avant d'être abattu, l'homme a crié «Tuez-moi... Je vais mourir!», toujours selon ce témoin.

La police a bouclé un long moment le carrefour où les faits se sont déroulés, interrogeant des témoins à proximité du corps du tireur, resté au milieu de la chaussée sous un drap blanc.

(afp)