Attentats à Paris

14 novembre 2015 15:23; Act: 14.11.2015 15:38 Print

«Ils nous tiraient comme des oiseaux»

Alors que les terroristes faisaient feu dans la salle du Bataclan, les spectateurs se sont mis à plat ventre, les mains sur la tête, ou cherchaient un abri de fortune.


Attentats à Paris : le récit de notre... par Europe1fr

Sur ce sujet
Une faute?

Julien Pearce, un témoin présent au concert des Eagles of Death Metal vendredi, a déclaré à CNN, ainsi que sur Europe 1, avoir aperçu deux terroristes, habillés de noir, et le visage découvert, et dont l’un devait avoir au maximum 25 ans.

«Très calmes et déterminés», les deux hommes tiraient sur les personnes à terre, «dans un style de tir d’exécution», peut-on encore lire sur CNN. «Ils ne bougeaient pas. Ils sont juste restés au fond de la salle de concert et nous tiraient dessus. Comme si nous étions des oiseaux», continue ce témoin, qui a courageusement conseillé à ses voisins également piégés de se cacher ou de faire le mort. «C’est lorsqu’ils ont rechargé que nous nous sommes enfuis.»

Déboulant sur la route où de nombreux blessés tentaient de prendre la fuite, Julien Pearce a constaté qu’aucun membre des forces de l’ordre n’était encore sur place. Dans sa course, le témoin raconte avoir croisé une adolescente, deux balles fichées dans la jambe. «Je l’ai mise sur mon dos, et je lui ai trouvé un taxi l’emmenant à l’hôpital.»


(jod)