Enchères à Londres

08 février 2011 22:02; Act: 08.02.2011 22:09 Print

«La lecture» de Picasso adjugé à 39 millions

«La lecture», tableau dans lequel Picasso a peint sa maîtresse et muse Marie-Thérèse Walter, a été vendue mardi soir aux enchères 25,24 millions de livres, soit près de 39 millions de francs.

storybild

La peinture représente la maîtresse et muse de l'artiste, Marie-Thérèse Walter. (Photo: Reuters)

Une faute?

«La lecture» était une des pièces maîtresses de la vente et a dépassé son estimation (12-18 millions de livres, 18,5 à 27,7 millions de francs). Picasso y peint sa jeune maîtresse Marie- Thérèse Walter, rêveuse, perdue dans ses pensées, un livre ouvert sur les genoux.

Picasso, qui cachait la liaison à la fois du fait du jeune âge de la jeune fille (17 ans lorsqu'il la rencontre en 1927 à la sortie du métro) et parce qu'il est marié à la danseuse Olga Khokhlova, a fait en quelques jours en 1932 deux portraits cultes de Marie-Thérèse, «La lecture» et «Le rêve».

Les toiles mises aux enchères mardi soir ont rarement dépassé leur estimation. Une toile de Monet (»Argenteuil, fin d'après-midi») s'est vendue 3,4 millions de livres, soit 5,2 millions de francs. (estimation 3,5 à 4,5 millions de livres, 5,4 à 6,9 millions).

Parmi les grands noms surréalistes à l'affiche, «La Joconde» de Magritte, où un rideau découpe un ciel et ses nuages sur fond neutre, est parti pour 3,76 millions de francs (estimation 2,8 à 3,85 millions) et «Le maître d'école» s'est vendu 3,85 millions de francs (estimation 1,2 à 1,8 million). Février est traditionnellement un mois phare pour les ventes d'art londoniennes.

Mercredi, Christie's met à son tour aux enchères des oeuvres impressionnistes et modernes, avec notamment un tableau peint par Paul Gauguin en hommage à Vincent Van Gogh, pour un prix estimé entre 7 et 10 millions de livres (entre 10,8 et 18,5 millions de francs). Parmi les autres oeuvres figurent des Degas, Picasso, Dali et Magritte.

(ats)