Syrie

21 février 2020 20:34; Act: 21.02.2020 20:34 Print

«Le cauchemar humanitaire doit cesser»

La situation dans la province d'Idleb, où 900'000 personnes ont été déplacées par les combats depuis décembre, préoccupe le secrétaire général de l'ONU.

storybild

Près de 3 millions de personnes ont besoin d'aide dans le nord-ouest de la Syrie, selon l'ONU. (Photo: Burak Kara)

Sur ce sujet
Une faute?

Le «cauchemar humanitaire» qui se déroule actuellement dans la province d'Idleb en Syrie «doit cesser» et «maintenant», a déclaré vendredi le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, sans toutefois annoncer d'initiative particulière pour tenter de faire mettre un terme aux combats.

«Le message est clair», a-t-il aussi dit lors d'une allocution devant des médias. «Il n'y a pas de solution militaire à la crise syrienne. La seule solution reste politique». «Il est crucial de briser le cercle vicieux de la violence et de la souffrance», a aussi affirmé le secrétaire général en faisant part de sa préoccupation alors que les combats se rapprochent de zones à forte densité démographique.

Depuis le 1er décembre, environ 900'000 personnes ont été déplacées par les combats, dont plus de 500'000 enfants, selon l'ONU. «Quelque 2,8 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire dans le nord-ouest de la Syrie», a indiqué Antonio Guterres, en lançant un appel à une rallonge de dons à hauteur de 500 millions de dollars pour pouvoir couvrir les dépenses humanitaires attendues pour les six prochains mois.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a exhorté vendredi son homologue russe Vladimir Poutine à «freiner» le régime syrien dans la province rebelle syrienne d'Idleb, lors d'un entretien téléphonique.

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ben le 21.02.2020 21:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    juste une idée

    pourquoi ne pas laisser le régime en place remettre de l'ordre dans la région ? pourquoi nous,occidentaux, devons leur imposer notre "aide" avec le coût humain que ça représente pour eux ?

  • Alf red le 21.02.2020 20:49 Report dénoncer ce commentaire

    Comme d'habitude

    Chaque fois que les djihadistes se prennent des branlées, l'ONU et tous les bien pensants se réveillent et appellent à une désescalade .

  • Monsieur Ouille le 21.02.2020 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rapide

    Bien content de voir qu'il ne faut que 900000 personnes en difficulté pour que le secrétaire général de l'ONU commence à s'inquiéter... Éventuellement.

Les derniers commentaires

  • moi22 le 22.02.2020 15:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LACHETE POLITIQUE

    Et pendant qu'on trucide son peuple que fait leur president-dictateur ???

  • Hommes Dérangés Et Leurs Guerres.. le 22.02.2020 12:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi tout ça... quel but?...

    La petite fille sale en avant plan on dirait une petite vieille tellement elle est marquée et si la jeune fille qui l'a tiens qui a l'air d'avoir 14 est sa mère, il y a également de sérieuses questions à se poser avec les morales des gens et surtout des hommes de ce pays. Bref, les guerres personne ne mérite ca, ce sont souvent des innocents qui s'en prennent plein la g...!

  • Maitre renard le 22.02.2020 09:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    probleme Al Qaeda et turquie

    Faudrait demander aux turcs et a Al Qaeda d arreter de s en servir comme monnaie d echange. Laissez l armee syrienne reprendre ses frontieres et la guerre sera finie et tous ces civils pourront retourner dans leur foyer. Les turcs pourront garder chez eux les gentils rebels qu ils ont armes. C est des moderes selon les turcs.

  • No party like the Baath party le 22.02.2020 06:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Solution

    La solution est pourtant simple : les terroristes se rendent. Ainsi ce beau pays sera a nouveaux en paix et les fauteurs de troubes se baladeront au bout d'une corde

    • Dit Plomate le 22.02.2020 08:18 Report dénoncer ce commentaire

      @No party like the Baath party

      Ah, vu comme ça, bien sûr. Vous comprendrez peut-être que les terroristes ont des réticences à ce plan parfait.

  • la balance ! le 22.02.2020 05:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    d'un côté la richesse/ de l'autre la misère

    certains pays innovent, avancent, et créent une économie. et d'autres pays ( souvent les mêmes ) font juste le contraire .