Exploitation animale

05 octobre 2019 14:06; Act: 05.10.2019 14:06 Print

«Incapable de s'alimenter, il gisait dans son crottin»

La Suisse importe du cheval depuis l'Amérique du Sud. Là-bas, certains animaux vivent toujours dans des conditions effroyables. Malgré les promesses d'amélioration.

Sur ce sujet
Une faute?

Les conditions dans lesquelles sont traités les animaux dans les abattoirs sud-américains sont souvent horribles, comme nous le rapportions en mai 2018. Après ces scandales, l'Association suisse des importateurs de viande de cheval (AIVC) s'était pourtant engagée à appliquer de nouvelles normes concernant le bien-être animal. Josef Pittino, le président de l'AIVC, avait alors promis: «Donnez-nous un an! Les nouvelles normes concernant la protection des animaux ne peuvent pas être appliquées du jour au lendemain.»

Mais très peu d'efforts ont été entrepris, comme en témoigne la vidéo ci-dessus. Des images prises par l'Association zurichoise de protection des animaux (TSB) montrent des bêtes émaciées, blessées, qui, à cause de leurs souffrances, n'arrivent presque plus à avancer.

Les abattoirs Clay, en Uruguay, sont notamment pointés du doigt.
«Deux chevaux grièvement blessés, probablement avec des os fracturés, sont restés pendant plus d'un mois sans qu'aucun soin de leur soit apporté», rapporte la TSB. En Argentine, la situation n'est pas décrite différemment. «Un cheval gisait sur le sol dans ses excréments, recouvert de blessures, avec juste la peau sur les os. Il n'était même pas capable de s'alimenter.»

Josef Pittino souligne pour sa part un «processus d'amélioration de la situation» sur lequel continue de travailler l'AIVC. Il existe notamment un manuel qui vise à faire respecter les normes de bien-être animal en Amérique du Sud. Il est par exemple interdit d'utiliser des chiens d'attelage, des bâtons électriques, de frapper les chevaux à la tête ou dans les parties génitales, ainsi que de mettre des fils métalliques dans leur bouche. Il rappelle également qu'aucune bête ne doit souffrir.

Des contrôles inopinés réalisés par un organisme indépendant ont lieu pour vérifier le respect de ces normes. Une plage de trois mois durant laquelle ces inspections peuvent être menées est cependant indiquée aux abattoirs. D'après l'Association zurichoise, cela laisse assez de temps aux exploitants pour faire disparaître toute trace visible de maltraitance.

Accord de libre-échange controversé

Qu'est-ce que le simple consommateur peut faire pour lutter contre ça? L'AIVC prévient qu'un boycott des abattoirs ne serait pas efficace. Les animaux continueraient d'être abattus, peut-être dans des conditions encore pires. En outre, comme les chevaux ne sont pas consommés dans ces pays, ils seraient de toute manière condamnés.

En août, la Suisse a conclu un accord de libre-échange avec l'Argentine, le Brésil, le Paraguay et l'Uruguay. Il doit cependant encore être validé par le Parlement, ce qui n'est pas encore acquis, les Verts et les milieux paysans s'y opposant. «Depuis de nombreuses années, nous soulignons l'absence de règles concernant le bien-être animal au niveau du commerce international», rappelle Regula Rytz, présidente des Verts, au «Tages-Anzeiger».

Les Verts ont décidé de rejeter l'accord si des normes de développement durable ne peuvent être appliquées. Au besoin, ils le combattront par un référendum. L'Union suisse des paysans ne s'est pour sa part pas encore prononcée sur la question. Tout dépendra des mesures prises pour le développement durable du secteur agroalimentaire en Suisse.

(pac/doz)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Paul le 05.10.2019 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y en a marre !

    STOP !! C'est d'une stupidité cet accord de libre échange ! On a tout ce qu'il faut au niveau alimentaire en Suisse. Et ce qu'il manque on l'importe d'Europe ! Mais là aller chercher de la viande en Amérique du Sud c'est le summum de la bêtise ! Tout ça pour que des gens se fassent un max de fric avec l'importation !! Et je ne suis pas un écologiste ! Ni vert, ni quoi que ce soit !

  • Lila le 05.10.2019 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honte

    Même en sachant ça, la Suisse a établi un accord de libre-échange ? J'espère que c'est une plaisanterie. Honte à notre pays hypocrite à tous les niveaux.

  • Corinne Aescher le 05.10.2019 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Affreux

    Ignoble !

Les derniers commentaires

  • Vmh le 06.10.2019 21:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faux culs

    Un de plus pour nos politiques après l'accord avec l'Indonésie sur l'huile de palme ou on détruit les forêts et pas la l'habitat des oran goutan ils veulent nous faire croire qu'ils sont préoccupé par la planète et l'écologie.. foutaise c'est une année électorale.....

  • MC Platt le 06.10.2019 21:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    incapable de s'alimenter, il gisait dans son crott

    qui de vous a la force et l'énergie de mettre au point une charte internationale interdisant toute torture, maltraitance, et autres indignités envers les animaux sauvages et d'élevage et domestiques?

  • Yckt le 06.10.2019 21:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les humains?

    Perso je mange de la viande mais pas de cheval. Bref sure que je suis pas pour la maltraitance des animaux... Mais un humain qui vit pire sans être « mangé » au final on en fait pas un tel « foin »...!

  • truckmuch le 06.10.2019 18:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    consommateur irresponsable

    C'est bien, achetez importé. Ça fait tourner l'économie... Et pendant ce temps là, on inflige des normes extrème en Suisse pour faire diminuer la production agricole... Chercher l'erreur...

    • Esther schneiter le 06.10.2019 19:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @truckmuch

      C'est vraiment triste de voir des choses comme ça !! Vous êtes à vomir de voir des animaux si noble traité de cette façon vous êtes des être ignobles

    • truckmuch le 06.10.2019 20:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Esther schneiter

      Sans nous, vs crevez ! Mais merci pour le respect que vous portez à vos fournisseurs de votre nourriture, chapeau bas .

  • Jess le 06.10.2019 18:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bobet

    Et combien de personnes parmi tous ces expert.e.s du 20 Minutes mangent uniquement de la viande suisse? Zéro je suis sure! Donc commencez à balayer devant votre porte pour arrêter ce massacre donc vous êtes aussi responsables! On ne produit ce qui ne se vend pas! De plus, je vous rappelle que vos supers UDC-PLR ont accepté à la fin août 2019 l'accord avec le Mercosur donc des tonnes de viandes d'Amérique du Sud vont être importées en Suisse! Réfléchissez y on vote bientôt

    • el le 06.10.2019 18:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jess

      Non pas zéro! Les végétariens ne sont pas complices de cette inhumanité. Et nous sommes de plus en plus nombreux !

    • bubu le 06.10.2019 20:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @el

      moi je mange je la viande de ma propre chasse qui vient d'autourde la maison..... rien de meilleur

    • Serge Karamazoff le 06.10.2019 20:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @el

      Mais tellement vrai !