Coût de la vie

18 janvier 2020 15:17; Act: 18.01.2020 15:18 Print

«Les grandes surfaces se gavent avec les marges»

Le tweet d'un député de Guyane dénonçant le prix exorbitant d'un poulet fermier bio importé par avion et vendu 51, 41 euros à Saint-Martin a fait le buzz.

Sur ce sujet
Une faute?

«Bonjour @ULesCommercants. N'avons-nous pas des filières d'élevage aux #Antilles #Guyane pour importer par avion des poulets facturés 51 euros alors que 20% des Antillais et 45% des Guyanais vivent avec moins de 420 euros par mois», s'étonne le député Gabriel Serville dans son tweet, avec une photo du poulet de marque U, prise dans un magasin de l'île de Saint-Martin, aux Antilles. Son message, publié jeudi, a depuis été retwitté près de 5000 fois.

«Mais qui paye 51EUR le poulet? Même déjà rôti il coûte pas 51EUR en métropole», demande un internaute. «Le poulet à ce prix, j'espère qu'il était en business class avec une coupe de champagne dans l'avion», répond un autre.

Edouard Philippe ne répond pas

«En mars, j'ai écrit à Edouard Philippe pour demander du concret pour lutter contre la vie chère alors que les grandes surfaces se gavent avec des marges jusqu'à 55% sur les produits de consommation courante aux Antilles Guyane. Pas de réponse», ajoute le député dans un autre tweet.

«L'explication de ce prix est malheureusement simple: il n'y a pas de production locale, et des poulets bio, ce sont des poulets qui prennent l'avion», a affirmé un porte-parole de Système U vendredi à l'AFP.

«Ce poulet, en métropole, est vendu 10,75 euros le kg, mais lorsqu'on l'achemine par voie aérienne, le kg de marchandise coûte 12 euros à transporter, donc pour un poulet de 2 kg on arrive à un prix de 45 euros, auxquels s'ajoutent des taxes, des frais de commercialisation et la marge du commerçant. D'où un prix final de 51 euros», a-t-il ajouté.

«Ce prix peut sembler exorbitant, poursuit le porte-parole, mais il y a des gens qui viennent à St-Martin, qui veulent trouver des produits bio d'importation et sont prêts à payer ce prix-là. (...) Les clients ont pris cette habitude et nous réclament ces produits», assure-t-il.

Dans l'île antillaise, son enseigne propose aussi «des poulets à des prix bien inférieurs, transportés par voie maritime et congelés, venant de France», fait valoir le porte-parole.

Prix jusqu'à 39% plus élevés

Selon Gabriel Serville, une proposition de loi a été votée en 2012 afin de rendre obligatoire pour toutes les grandes surfaces de réserver une place aux productions locales mais, selon lui, elle n'est pas appliquée «faute de décret d'application».

En juillet dernier, l'autorité de la concurrence a souligné que les prix étaient en moyenne de 12% plus élevés qu'en métropole et même supérieurs de 19% (Mayotte) à 38% (Martinique) pour les seuls produits alimentaires.




(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jacko le 18.01.2020 15:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien vu

    Si un poulet bio voyage par avion il n'est plus vraiment bio. Le bio c'est aussi pour respecter notre nature et nos fermiers.

  • Alain 23 le 18.01.2020 15:48 Report dénoncer ce commentaire

    chut!

    Une marge de 55% est bien modeste en regard de celles des grandes surfaces helvétiques! C'est parfois du 300%. employé d'une de ces enseignes j'en sais quelque chose et si je donnais mon identité je serais viré sur le champ

  • Eric Groli le 18.01.2020 15:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    poulets fermiers

    ils ne peuvent pas élever des poulets en Guyane ? just saying...

Les derniers commentaires

  • Le Biologiste le 19.01.2020 07:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    BIO pour BIOLOGIQUE!

    50 sous prétexte que ce poulet est BIO ! Le BIO C'EST CONSOMMÉ LOCAL, élevé ou cueillis dans une terre saine avec des moyens qui n'abîme pas notre planète et notre SANTÉ! LE BIO N'EST PAS UNE SURENCHÈRE D'ETIQUETTE COLORÉ À DES PRIX EXORBITANTS, mais simplement le fruit d'une récolte saine! Faite le calcul de l'emprunte de CO2 qu'à laissé ce poulet, même mort il pollue encore !

  • l expatrie le 19.01.2020 06:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super U

    personne ne s indigne du logo " U" magasin qui nous gavent de pub comme quoi il ne travaille qu avec des producteurs LOCAUX . belle arnaque et pub mensongère .

    • Luc le 19.01.2020 09:57 Report dénoncer ce commentaire

      Pfff

      Y'a des producteurs locaux de poulets bio à saint-martin?

  • pour un dimanche le 19.01.2020 06:42 Report dénoncer ce commentaire

    sans le poulet sous les tropiques

    Quand tu te tiens à mes côtés, alors je sais que je ne dois me cacher de personne, et je prie pour que nous restions comme ça jusqu'au jour où nous attraperons le soleil. Source: "little man, when you stand by my side..."

  • Houngan le 19.01.2020 06:11 Report dénoncer ce commentaire

    du poulet pour les pigeons

    ce pauvre député socialiste guyanais ignore sans doute à son âge que les Antilles ont la taxe dite portuaire,une plus-value de 20 % appliquée sur la totalité des marchandises entrant dans les Iles,ce qui explique en partie la différence de prix,hors mis le voyage en avion.Sauf le Toblerone qui échappe à la hausse? vendu moins cher dans un supermarché à Le Gosier que chez Manor à Vevey.La question de la qualité le poulet fermier antillais est tout autre,il est bon, malheureusement de constitution rachitique,il manque le gras pour le rôtir,par contre il est parfait pour un colombo.

    • Valais Ans le 19.01.2020 18:35 Report dénoncer ce commentaire

      Taxe portuaire

      Après la Guadeloupe, cest la Martinique qui va connaître une baisse des prix sur 100 produits de première nécessité. Comme en Guadeloupe, le Conseil régional a décidé daller vers lalignement des taux doctroi de mer sur ceux pratiqués à La Réunion afin de rendre possible cette baisse. Rappelons que depuis 20 ans, les produits de première nécessité sont exonérés doctroi de mer à La Réunion.

  • Narcy Sic le 19.01.2020 02:11 Report dénoncer ce commentaire

    Mais bien sûr

    C'est du poulet de la métropole, donc meilleur. Plus narcissique que le français, tu meurs. LOL