Affaire Lambert

23 mai 2019 21:26; Act: 23.05.2019 22:47 Print

«Cette décision est une escroquerie intellectuelle»

Jeudi, l'avocat d'un proche de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif, a dénoncé la reprise des traitements.

Les soins de Vincent Lambert ont repris.
Sur ce sujet
Une faute?

L'avocat du neveu de Vincent Lambert a qualifié jeudi d'«escroquerie intellectuelle» la décision de la cour d'appel de Paris ayant abouti à la reprise des traitements de ce patient en état végétatif, dénonçant un «détournement de procédure».

Lundi soir, la cour d'appel a demandé à l'Etat de respecter les mesures provisoires formulées par le Comité international des droits des personnes handicapées de l'ONU (CDPH), ordonnant ainsi la reprise des traitements de l'ancien infirmier de 42 ans hospitalisé à Reims, effective mardi.

«Ne pleure pas»

Lors de l'audience, les avocats des parents de Vincent Lambert - opposés à l'arrêt des traitements - Me Jérôme Triomphe et Jean Paillot, ont montré aux trois magistrates de la cour une vidéo, présentée comme datant de dimanche, où la mère est au chevet de son fils. «Ne pleure pas», peut-on entendre sur l'enregistrement, diffusé le même jour sur le site de Valeurs actuelles.

«Le débat dans cette affaire était juste de savoir si l'avis du comité de l'ONU prévalait ou pas sur la loi française», a affirmé jeudi à l'AFP Me Gérard Chemla, avocat de François Lambert, favorable à l'arrêt des traitements.

«Or en visionnant la vidéo, ils (les magistrats) ne se sont plus posés» cette question mais «se sont positionnés en juges de l'opportunité de l'arrêt des soins (...) sur un registre totalement émotionnel, en dehors manifestement de leurs fonctions», a-t-il déploré, dénonçant «une faute majeure». «Cette décision est une escroquerie intellectuelle. Ils auraient dû s'interdire de regarder la vidéo.»

«On est dans l'aberration judiciaire»

De plus, ce visionnage «n'apparaît pas dans l'arrêt» de la cour. «On est dans un détournement de procédure évident», a-t-il encore affirmé. «Cela montre à quel point on est dans l'aberration judiciaire.»

Me Chemla a indiqué avoir «fait le nécessaire pour qu'un recours se mette en place et soit régularisé la semaine prochaine». «Nous sommes nécessairement dans un temps long: au mieux cela va s'éclaircir dans les deux, trois mois qui viennent, au pire cela peut durer davantage», a-t-il précisé.

Contactés, les avocats des parents de Vincent Lambert n'étaient pas joignables dans l'immédiat. Drame familial devenu une bataille judiciaire, le cas de Vincent Lambert déchire sa famille depuis 2013, et est devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • cc le 23.05.2019 22:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    devraient facturer aux parents le traitement

    Ils devraient simplement facturer le traitement aux parents... Changeront vite d avis...

  • Ztibneimad le 23.05.2019 21:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une

    Honte. On s'en fou de mon avis mais je trouve ça sacnadaleux, horrible et égoïste. Je peux plus la voir ça soit distant "maman" qui n'a rien d'autres de mieux à dire que Vincent n'a besoin "que de boire manger et d'amour" pathétique

  • maeva le 23.05.2019 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvre Vincent

    et ça se dit catholique en ne laissant pas partir son fils,malgré sa demande

Les derniers commentaires

  • Cristal le 27.05.2019 18:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez ....

    Mais laissez ce Monsieur partir en paix. Je trouve incroyable que des parents s'acharnent à vouloir garder leur enfant dans cet état végétatif . J'ai toujours dit aux miens (5) que si j'en étais un jour au même point , qu'ils fassent tout débrancher ...

  • Marie-Camille le 26.05.2019 00:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vincent et les autres

    On devrait se demander si Michael Schumacher est dans le même état. Sans nouvelle de lui, on doit savoir si sa femme et son fils ont raison de s'acharner à le garder en vie et prisonnier de son corps.

  • Raoul le 24.05.2019 14:32 Report dénoncer ce commentaire

    Son souhait était de ne pas s'acharner..

    Cela fait 11 ans qu'il est mort, il va falloir le laisser partir, quel manque de dignité de vouloir ne pas faire son deuil.

  • Pauline le 24.05.2019 14:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela se saurait

    Depuis quand il y a des intellectuels en France ? Le peu sont partis depuis longtemps du pays et ont été remplacés par des gilets, des charmeurs , des grandeurs .

  • Patricia le 24.05.2019 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une Maman

    Quelqu'un a pensé à l'enfant de Vincent? c'est aussi un être humain que votre "Dieu" devrait protéger. Je ne vois rien de tout ça dans cette histoire Respect s'il vous plaît.