Grande-Bretagne

19 décembre 2011 09:37; Act: 19.12.2011 11:45 Print

«Peut-être un tournant pour la Corée du Nord»

La mort du dirigeant Kim Jong-Il «pourrait être un tournant pour la Corée du Nord», a estimé lundi le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague.

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous espérons que le nouveau pouvoir réalisera que c'est en s'impliquant dans la communauté internationale qu'il aura les meilleures chances d'améliorer les conditions de vie du peuple nord-coréen», a déclaré M. Hague dans un communiqué.

«Nous encourageons la Corée du Nord à travailler à la paix et à la sécurité et à prendre les mesures nécessaires pour permettre la reprise des pourparlers à six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne», a poursuivi le chef de la diplomatie britannique.

Ces discussions entre les Etats-Unis, la Russie, les deux Corées, la Chine et le Japon visent à convaincre Pyongyang de renoncer à ses ambitions nucléaires en échange d'une importante aide énergétique et alimentaire. Elles sont au point mort depuis décembre 2008.

La Corée du Nord a officiellement rompu toute discussion en avril 2009, un mois avant de procéder à un second essai nucléaire.

Kim Jong-il, qui dirigeait d'une main de fer le pays depuis 1994, est mort samedi d'une crise cardiaque.

Son fils Kim Jong-un a été désigné pour lui succéder à la tête d'un des pays les plus fermés du monde, doté de l'arme nucléaire, mais isolé sur le plan diplomatique et pourvu d'une économie moribonde.

(afp)