Autriche

07 décembre 2011 06:59; Act: 07.12.2011 07:59 Print

«Schnaps» Hitler: une enquête ouverte

La justice autrichienne veut savoir si le fabricant de «Schnaps» et de vin, qui vend des bouteilles en utilisant l'ancien dictateur nazi sur ses étiquettes, contrevient à la loi.

storybild

Le fabricant vend des bouteilles sur lesquelles sont imprimées les images de «personnages historiques». (Photo: pd)

Une faute?

La justice autrichienne a ouvert une enquête mardi sur un fournisseur de vins et d'eaux de vie (»Schnaps») qui vend des bouteilles avec des étiquettes à l'effigie d'Hitler, pour déterminer si cette pratique est contraire ou non à la loi.

L'intéressé Roland Marte, originaire de la région du Voralberg dans l'ouest de l'Autriche, à la frontière avec la Suisse, promet sur son site internet «des bouteilles d'anciens grands personnages historiques».

Le parti écologiste autrichien, qui a révélé l'affaire, a estimé que la publicité pour la vente de vins ou schnaps dont l'étiquette comportent l'effigie Hitler ou des croix était contraire à la loi. Pour le directeur du parquet de la ville de Feldkirch, Wilfried Siegele, cela «nécessite un examen plus approfondi».

Cette pratique est déjà au centre de polémiques en Italie, où la vente de bouteilles avec l'image de l'ancien dictateur nazi connaissent un gros succès. D'autres personnages historiques controversés comme Benito Mussolini et Joseph Staline figurent également sur certaines étiquettes de bouteilles de vins.

(ats)