Naufrage en Thaïlande

08 juillet 2018 12:55; Act: 08.07.2018 13:00 Print

«Tout ce que je veux, c'est récupérer le corps»

Un bateau transportant 105 personnes a coulé à Phuket. Les familles sont dans une attente insupportable alors que seuls 42 corps ont été retrouvés.

storybild

Les victimes sont pour la plupart Chinoises. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Des familles en deuil de passagers du bateau thaïlandais naufragé jeudi en faisant des dizaines de morts, principalement des touristes chinois, ont convergé dimanche sur un hôpital de Phuket pour identifier les corps de leurs proches.

Le Phoenix transportait 105 personnes à son bord au large de la célèbre île touristique lorsqu'il a coulé en raison du mauvais temps, l'un des pires naufrages dans l'histoire récente de la Thaïlande.

Les plongeurs ont à ce jour récupéré 42 corps, le dernier en date dimanche, et 14 autres passagers sont toujours portés disparus. Pour permettre l'identification des dépouilles, les autorités thaïlandaises ont demandé des familles affectées de leur fournir des photographies des disparus ainsi que l'échantillon ADN d'un proche.

Douleur des familles

Dans la salle d'attente de l'hôpital Vachira, des personnes au teint terreux essuyaient leurs larmes, tandis que des esprits commençaient à s'échauffer. «Je vous ai déjà dit son nom, !», criait un homme sur le personnel hospitalier, lorsque lui ont été demandées des informations supplémentaires.

Une femme chinoise, qui n'a accepté d'être identifiée que par son nom de famille, Su, attendait de pouvoir récupérer le corps de sa soeur, Su Jiao Min. «Il devrait clairement y avoir un dédommagement» pour le naufrage, a-t-elle déclaré à l'AFP, alors que des voix se lèvent déjà pour demander des poursuites judiciaires.

Le bateau naufragé faisait partie de trois embarcations qui avaient ignoré l'alerte de mauvais temps, déconseillant d'effectuer des sorties de journée. «Je ne veux pas parler de ça maintenant. Tout ce que je veux c'est identifier et récupérer le corps et retourner à la maison», a indiqué Mme Su.

Arrivé samedi à Phuket, Gao Kai attend toujours les corps de sa femme, sa soeur et son beau-frère. Les dépouilles de sa fille de sept ans et son neveu de huit ont eux été identifiés samedi. «Les adultes n'ont toujours pas été trouvés. Nous attendons qu'ils le soient pour que nous les ramenions à la maison», a-t-il confié à l'AFP, interrompu à plusieurs reprises par ses larmes.

Destination prisée des Chinois

Phuket attire de nombreux visiteurs étrangers, dont des occidentaux et des touristes chinois qui constituent près d'un tiers des 35 millions de personnes attendues cette année en Thaïlande. L'année dernière, 9,8 millions de touristes chinois se sont rendus dans ce pays.

Le royaume est par ailleurs l'objet de l'attention des médias internationaux pour le sauvetage spectaculaire en cours de douze enfants et de leur entraîneur de football piégés depuis 15 jours dans une grotte inondée dans le nord.

(nxp/afp)