Europe

18 juillet 2018 04:28; Act: 18.07.2018 07:28 Print

Ça gronde chez les employés d'Amazon

En Espagne et en Allemagne, des milliers d'employés d'Amazon sont en grève pour protester contre leurs conditions de travail.

storybild

Amazon refuse l'établissement d'une convention collective à ses 12000 employés allemands depuis 2013. (Photo d'archives) (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Des milliers d'employés du géant américain du commerce en ligne Amazon étaient en grève en Espagne et en Allemagne mardi, en pleine opération promotionnelle «Prime Day», pour protester contre leurs conditions de travail, selon les syndicats.

En Espagne, les salariés du plus grand centre logistique d'Amazon du pays, à San Fernando de Henares près de Madrid, étaient en grève pour le deuxième jour consécutif et devaient poursuivre le mouvement mercredi. Ana Berceruelo, du syndicat Commissions ouvrières (CCOO) qui se revendique premier syndicat au sein de l'entreprise en Espagne, a indiqué à l'AFP que 1200 salariés participaient au mouvement, soit environ 80% du personnel du centre, comme lundi.

Les syndicats espagnols réclament une hausse de salaire supérieure à celle de 1,1% proposée par Amazon et dénoncent l'application unilatérale par le groupe d'une convention collective moins avantageuse que celle appliquée auparavant.

«Les chiffres donnés par les organisations syndicales sur la participation à la grève (...) ne correspondent pas à la réalité. Aujourd'hui, la majorité des employés du centre ont travaillé et traité les demandes de nos clients», a assuré mardi Amazon Espagne dans un communiqué, sans donner de chiffres précis.

En Allemagne, six sites étaient mardi concernés à travers le pays (Hersfeld, Leipzig, Graben, Rheinberg, Werne et Coblence) et le mouvement devait se poursuivre à Leipzig mercredi. Selon le premier syndicat allemand du secteur tertiaire, Verdi, 2400 salariés participaient au mouvement. Contacté par l'AFP, Amazon Allemagne ne faisait pas de commentaire dans l'immédiat sur la participation.

«Sur le dos des employés»

«Le message est clair: quand le géant du commerce en ligne s'enrichit, c'est sur le dos de la santé de ses employés», a déclaré dans un communiqué Stefanie Nutzberge, représentante de la branche Commerce au sein de Verdi, qui exige en priorité l'établissement d'une convention collective pour les 12000 employés allemands d'Amazon, ce que leur refuse le géant américain depuis 2013. En Pologne, où Amazon compte environ 9000 salariés, aucune grève n'avait lieu dans les quatre centres du groupe, selon le syndicat Solidarité.

Les premières heures de la journée promotionnelle d'Amazon, baptisée «Prime Day», ont été marquées lundi par des bugs informatiques qui ont duré plusieurs heures, empêchant des clients de procéder à des achats et présentant dans certains cas, en guise de message d'erreur, la photo d'un chien, selon des médias américains et de nombreux commentaires de clients mécontents sur les réseaux sociaux.

Des ratés --réglés depuis-- reconnus par le groupe sur son compte Twitter: «certains clients connaissent des problèmes pour faire leurs achats et nous agissons pour résoudre ce problème rapidement». Sollicité par l'AFP pour en savoir davantage, le groupe n'a pas donné suite.

Mardi, le titre Amazon a pris 1,18% à 1843,93 dollars à Wall Street. A un niveau sans précédent, il a pris 58% depuis le début de l'année. L'envolée récente du titre a même permis à son patron-fondateur Jeff Bezos, déjà l'homme le plus riche du monde, d'augmenter encore sa fortune, lui faisant battre un record en la matière, selon le classement Bloomberg Billionaires Index.

Sa richesse a atteint lundi 150 milliards de dollars, le plaçant très loin devant le fondateur de Microsoft, Bill Gates, et ses 95 milliards de dollars, toujours selon les estimations de Bloomberg. M. Bezos est l'actionnaire principal d'Amazon avec près de 17% du capital.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pauvre mais heureux le 18.07.2018 08:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les morts n'ont pas de poches

    Les riches le sont parce qu'ils méprisent les autres. De toutes façons, ils finissent aussi par mourir et ne peuvent rien emporter avec eux. Souvent on ne les pleure même pas, car ils ne manquent à personne.

  • Ilse le 18.07.2018 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Déshumanisation de notre monde

    Esclavagisme moderne! Les profits énormes ne suffisent pas et doivent toujours augmenter. Effroyable!

  • Leon le 18.07.2018 07:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le moulin qui...

    Toujours moins cher.... les gens deviennent leur propres bourreaux en soutenant des entreprises pareilles. Et dire que cest une entreprise qui brasse un paquet dargent, le votre, qui sert à sous payer vos semblables, bravo! Ps: non je nai jamais acheté à Amazone et co et je ne le ferais jamais rien que par empathie, mais il faudra un dictionnaire à la plus part pour comprendre ce mot.

Les derniers commentaires

  • Après Google Amazon le 19.07.2018 12:04 Report dénoncer ce commentaire

    Société malade

    Tout le cmonde qui critique est le premier à acheter sur internet prendre EasyJet... bientôt ça sera votre tour...

  • Mais Oui le 18.07.2018 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jeff Bezos le monde

    Comment le patron dAmazon, homme le plus riche du monde (+de 140 milliards) peut-il encore se regarder dans un miroir ? Il est pire que nimporte quel dictateur. Que fait-il avec ces milliards, rien pour lhumanité, rien pour ces employés, rien, il ne fait rien pour les autres. Cest à cause de gens comme lui (et des religions) que le monde va mal.

    • j'mecomprend le 18.07.2018 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mais Oui

      Peut-être mais des hommes comme lui il y en a moins que des gens comme nous. Donc difficile de dire comment nous on réagirait si on était lui et lui nous...

  • Pauvre mais heureux le 18.07.2018 08:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les morts n'ont pas de poches

    Les riches le sont parce qu'ils méprisent les autres. De toutes façons, ils finissent aussi par mourir et ne peuvent rien emporter avec eux. Souvent on ne les pleure même pas, car ils ne manquent à personne.

    • Claude Guéant le 18.07.2018 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      Boycotte

      Finalement les américains et leurs sociétés nous pourrissent la vie.

    • Jack le 18.07.2018 15:08 Report dénoncer ce commentaire

      Je vois pas le rapport, je suis pas naïf

      Je préfère être riche et heureux, pas incompatible. On veut nous faire croire que les riches sont tristes? une blague et ils s'en tapent que personne soit là à l'enterrement puisqu'ils sont morts. Amazon c'est bien mais il faut une obligation de partager les bénéfices.Bezos à trop il doit partager comme pour Ikea, et autres.Un salaire minimum et une réglementation plus claire pour empêcher de délocaliser sous peine de ne plus pouvoir vendre en EU. Pas si compliqué mais ils ont assez d'argent pour acheter les politiciens. Pas gagné surtout quand on vote pour les patrons comme Blocher, Trump,etc

    • illustre inconnu le 18.07.2018 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pauvre mais heureux

      Heu pas sûre, les statues des grands hommes (souvent riches) restent et pareil pour les noms de rue rappelant ces mêmes grands hommes, point de statues ni de rues après ma mort

    • pily le 19.07.2018 21:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pauvre mais heureux

      Les riches s'il sont riches c'est peut être qu'il s'en sont donné les moyens, études, diplômes et autre, jalousie quand tu nous tiens ;-)

    • pily le 19.07.2018 21:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jack

      Si tu préfère manger des patates toute l'année c'est ton choix

  • Ilse le 18.07.2018 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Déshumanisation de notre monde

    Esclavagisme moderne! Les profits énormes ne suffisent pas et doivent toujours augmenter. Effroyable!

    • Elisa le 18.07.2018 12:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ilse

      Vous critiquez alors que vous y contribuez! Car les employés du fabriquant de votre smartphone ne sont pas mieux traité!

    • Un pauvre veut être riche... le 18.07.2018 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      mal vu d'aimer le cash en CH

      c'est ça être un hippie gauchiste de nos jours : faire genre mais de l'autre côté tout content d'avoir des Nike aux pieds, un iphone, un mcbook, un sac avec le renard dessus, se payer un festival à passer CHF 500 la semaine (tt compris) et de pouvoir utiliser la Merco de papa qui est un capitaliste pur et dur ! mais tout en se faisant passer pour un écolo et en donnant des leçons

    • la pas lisse mais presque le 18.07.2018 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Ilse

      L'esclavagisme moderne n'est qu'une suite logique de l'esclavagisme ancien...

  • Leon le 18.07.2018 07:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le moulin qui...

    Toujours moins cher.... les gens deviennent leur propres bourreaux en soutenant des entreprises pareilles. Et dire que cest une entreprise qui brasse un paquet dargent, le votre, qui sert à sous payer vos semblables, bravo! Ps: non je nai jamais acheté à Amazone et co et je ne le ferais jamais rien que par empathie, mais il faudra un dictionnaire à la plus part pour comprendre ce mot.

    • il avait des idées sur tout, il avait su le 18.07.2018 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Leon

      Blablabla actuellement (et pour longtemps) c'est le prix qui prime. Pour toi, et pour moi