Crise en Ukraine

24 avril 2015 18:22; Act: 24.04.2015 19:28 Print

L'égérie ukrainienne officiellement inculpée

Nadia Savtchenko, détenue en Russie depuis neuf mois, a été inculpée du meurtre de deux journalistes russes tués par un tir de mortier dans l'est de l'Ukraine en juin dernier.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Ces meurtres sont aggravés par «des motivations de haine politique», a précisé le comité dans un communiqué. La pilote d'hélicoptère de 33 ans est en outre accusée d'avoir franchi illégalement la frontière russe, après les faits. «Ayant découvert les coordonnées d'un groupe de journalistes russes, elle les a communiquées à l'armée ukrainienne», indique le communiqué.

«Un tir d'artillerie a alors visé exactement cette position, provoquant la mort des journalistes de la télévision russe Igor Korneliouk et Anton Volochine», souligne-t-il. Les deux journalistes ont été tués par un tir de mortier près d'un barrage de contrôle des séparatistes prorusses, le 17 juin 2014.

Le Comité d'enquête dispose de «preuves irréfutables» de la culpabilité de Mme Savtchenko, parmi lesquelles des analyses d'éclats d'obus et des images satellites, ainsi que des «notes faites par Satchenko elle-même qui confirment son implication». L'avocat de Nadia Savtchenko, Mark Feïguine, a pour sa part réitéré vendredi l'«innocence» de sa cliente, qui avait observé cet hiver une grève de la faim pendant 84 jours pour protester contre son arrestation.

Alors que Moscou affirme que la pilote a été arrêtée début juillet en territoire russe, les Ukrainiens assurent qu'elle a été capturée et livrée à la Russie par les séparatistes. Son arrestation lui a valu une forte popularité en Ukraine, où elle a symboliquement été élue députée aux législatives d'octobre.

(afp)