Accident au Pérou

26 février 2011 09:04; Act: 26.02.2011 09:07 Print

19 tués dans la chute d'un car

Un car interprovincial a basculé dans un ravin en voulant éviter une collision avec un autre véhicule.

storybild

Le Pérou est l'un des pires pays d'Amérique latine pour la mortalité sur les routes, avec près de 3500 tués par an sur les dix ans écoulés. (Photo: Keystone/AP)

Une faute?

Au moins 19 personnes ont été tuées vendredi après-midi lors de la chute d'un autocar dans un ravin de 180 mètres, dans la région de Huarochiri dans le centre du Pérou, a annoncé la police. Trente-sept autres ont été blessées.

Le car interprovincial, qui assurait la liaison entre la ville andine de Huancayo et la capitale Lima, «a fait un écart pour éviter une collision avec un camion et a basculé dans le ravin», à 60 km environ à l'est de Lima, déclaré sur la radio RPP un porte-parole de la police routière.

«Dans un virage très serré, le chauffeur a voulu se mettre sur la voie de gauche pour doubler, et s'est retrouvé face à un camion qu'il a voulu éviter, sortant de la route et se renversant», a précise le commandante Gaston Ramirez.

Près de 3500 tués récents

Une trentaine de policiers et secouristes, assistés d'habitants bénévoles, ont peiné pour accéder aux blessés, à 180 m en contrebas de la Carretera central, l'axe principal ouest-est au départ de Lima.

La plupart des blessés, parmi lesquels deux enfants, ont été transférés vers l'hôpital de Chosica, a l'est de Lima.

Le Pérou est l'un des pires pays d'Amérique latine pour la mortalité sur les routes, avec près de 3500 tués par an sur les dix ans écoulés, d'après des données du Centre péruvien de recherches sur les Transports.

Suggestion lancée

Les accidents meurtriers d'autocars sont particulièrement fréquents sur les routes étroites des régions andines du Pérou, ou de Bolivie voisine.

L'état ou l'entretien des véhicules, leur surcharge, la vitesse ou les risques excessif des chauffeurs sont le plus souvent en cause, des facteurs aggravés par les pluies pendant l'été austral, comme à présent.

L'entreprise d'autocar «Perla del Sur», propriétaire du car accidenté, a indiqué que soixante personnes voyageaient à bord du bus accidenté. L'entreprise a assuré qu'elle n'avait «jamais eu un accident mortel» avec ses autocars.

(ats)