France voisine

25 mars 2011 21:25; Act: 25.03.2011 21:28 Print

22 ans de réclusion pour trois tortionnaires

Trois hommes ont été condamnés vendredi à 22 ans de réclusion criminelle par les assises de Haute-Savoie pour avoir séquestré quatre jeunes gens en 2008, après leur avoir dérobé leur carte bancaire.

Une faute?

Les trois accusés, âgés de 21, 23 et 34 ans, comparaissaient depuis lundi à Annecy pour «enlèvements, séquestrations et actes de torture et de barbarie» envers l'une des quatre victimes, ainsi que pour «vol sous la menace d'une arme». Des peines de 20 à 30 ans de prison avaient été requises jeudi à leur encontre.

Les deux accusés les plus âgés avaient enlevé sur des parkings de stations service et séquestré pendant plusieurs jours quatre jeunes d'une vingtaine d'années, entre octobre et novembre 2008, pour des motifs crapuleux. Tous les trois répondaient également d'actes de torture et de barbarie envers l'une des victimes et encouraient pour cela la réclusion criminelle à perpétuité.

Durant cinq jours, Amine, un étudiant de 20 ans, avait été brûlé sur le corps à plusieurs reprises à l'aide d'une cigarette, violemment frappé, dépouillé de ses effets personnels et humilié.

Les trois tortionnaires avaient finalement été arrêtés en novembre 2008 par les gendarmes dans un hôtel en Isère, leur dernière victime étant retrouvée bâillonnée dans l'une des chambres.

Une peine de quatre ans de prison dont deux avec sursis a également été prononcée à l'encontre de l'ancienne compagne de l'accusé le plus âgé, soupçonnée d'avoir profité des achats effectués avec les cartes bancaires volées. Elle était soupçonnée d'avoir assisté aux séquestrations et répondait également de non- dénonciation de crime.

(ats)