Cuba

28 décembre 2011 20:35; Act: 28.12.2011 20:41 Print

2991 prisonniers libérés par le gouvernement

2991 prisonniers ont été libérés à Cuba dans le cadre d'une amnistie sans précédent annoncée vendredi par le président Raul Castro.

Sur ce sujet
Une faute?

L'amnistie est «totale et définitive», selon le décret publié par le Journal officiel, signé par Raul Castro et daté de vendredi, qui donne «48 heures» aux autorités compétentes pour libérer les 2991 condamnés concernés dont les noms sont publiés.

Lors de l'annonce de l'amnistie de «plus de 2900 condamnés cubains», Raul Castro avait ajouté que «parallèlement» 86 prisonniers étrangers, de 25 pays différents, feraient l'objet de libérations anticipées, mais aucune information n'a été apportée sur ce processus distinct.

Dans la liste des personnes libérées, figurent notamment cinq prisonniers considérés comme «politiques» par l'opposition : Carlos Martinez Ballester, Walfrido Rodriguez Piloto, Yordani Martinez Carvajal, Yran Gonzalez Torna et Augusto Guerra Marquez.

Réjouissant mais trop «limité»

En se réjouissant de ces libérations, le président de la Commission cubaine des Droits de l'Homme et de la Réconciliation nationale (CCDHRN) Elizardo Sanchez avait regretté mardi son caractère «limité» à l'égard de la population carcérale estimée à «70'000 à 80'000» personnes par la CCDHRN, organisation illégale, mais tolérée par les autorités.

Les autorités américaines avaient de leur côté exprimé leur «profonde déception» à l'annonce que l'Américain Alan Gross, un sous-traitant du département d'Etat américain condamné au printemps à quinze ans de prison pour atteinte à la sécurité de l'Etat cubain, ne faisait pas partie de la liste des libérés.

(afp)