Bahreïn

03 octobre 2011 12:39; Act: 03.10.2011 12:47 Print

36 protestataires condamnés

36 protestataires chiites, dont des étudiants, ont été condamnés lundi à de lourdes peines de prison par un tribunal spécial pour des affaires de contestation populaire.

Sur ce sujet
Une faute?

Les 36 personnes étaient jugées dans trois affaires différentes, dont le meurtre d'un Pakistanais au cours du soulèvement qui a secoué ce petit royaume du Golfe de la mi-février à la mi-mars.

Quatorze hommes ont été condamnés à la perpétuité (25 ans) après avoir été reconnus coupables d'avoir battu à mort un Pakistanais «à des fins terroristes» et d'avoir «participé à des rassemblements illégaux», selon le procureur militaire, Youssef Fleifel, cité par l'agence officielle BNA.

Quinze autres ont été condamnés à 15 ans de prison chacun après avoir été reconnus coupables de tentative de meurtre de militaires, de participation à des manifestations et «d'actes de vandalisme» à l'Université de Bahreïn.

18 ans pour un étudiant

Dans le troisième procès, un étudiant a été condamné à 18 ans de prison et six autres à 15 ans de prison, pour «tentative de meurtre» de plusieurs personnes à l'Université, selon l'agence.

L'annonce de ces verdicts intervient alors que les Etats-Unis, l'ONU et plusieurs pays occidentaux ont vivement critiqué les condamnations prononcées la semaine dernière par un tribunal d'exception à l'encontre de médecins et de membres du personnel médical d'un hôpital de Manama et appelé à la libération de tous les prisonniers politiques.

Le mouvement de protestation contre la dynastie sunnite des Al-Khalifa, déclenché en février par les chiites, majoritaires dans le pays, a été violemment réprimé, avec une trentaine de morts.

(afp)