Affaire Weinstein

31 octobre 2017 05:52; Act: 31.10.2017 08:24 Print

7000 femmes contre le harcèlement sexuel

Suite à l'affaire Weinstein, une lettre ouverte contre le harcèlement sexuel a été publiée par des femmes du monde de l'art.

storybild

Knight Landesman, qui était co-directeur du magazine ArtForum, l'un des plus influents du monde de l'art, est accusé de harcèlement sexuel par une ancienne employée. (Photo d'archives) (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Cindy Sherman, Laurie Anderson, Jenny Holzer... Certaines des plus grandes artistes contemporaines, de célèbres galeristes et commissaires d'exposition se sont jointes à plus de 7000 femmes pour dénoncer le harcèlement sexuel dans le milieu de l'art.

«Nous sommes artistes, administratrices, assistantes, curatrices, critiques d'art, directrices, éditrices, étudiantes, galeristes, chercheurs, stagiaires et universitaires travaillant dans le monde de l'art contemporain, et nous avons été victimes d'attouchements, rabaissé.e.s, harcelé.e.s, infantilisé.e.s, méprisé.e.s, menacé.e.s et intimidé.e.s par celles et ceux en position de pouvoir (...)», écrivent les signataires, dans la version du texte en français.

La lettre est intitulée «not surprised» (pas surprises) en référence à une oeuvre de Jenny Holzer, connue pour ses installations en formes de déclamations magistrales: «abuse of power comes as no surprise» («l'abus de pouvoir n'est pas surprenant»).

Suite de l'affaire Weinstein

Cette initiative a commencé par un groupe de discussion entre une poignée de femmes qui s'est rapidement étendu à plus de cent participantes à travers le monde, en réaction à la démission la semaine dernière de Knight Landesman, qui était co-directeur du magazine ArtForum, l'un des plus influents du monde de l'art. Il est accusé de harcèlement sexuel dans une plainte déposée dans l'Etat de New York par une ancienne employée d'Artforum, Amanda Schmitt, qui fait aussi référence à des allégations de harcèlement contre huit autres personnes.

C'est une nouvelle personnalité puissante qui est mise en cause pour son comportement abusif à l'encontre de femmes, dans la foulée de l'affaire Harvey Weinstein.

«Il est urgent de partager nos témoignages sur le sexisme normalisé, les traitements inégaux, les conduites inappropriées, et le harcèlement sexuel dont nous faisons l'expérience régulièrement, de manière généralisée et avec intensité», poursuit la lettre ouverte.

«Une démission au sein d'un magazine d'art contemporain de renommée internationale ne résout ni l'étendue ni le caractère insidieux du problème: celui d'un milieu professionnel perpétuant des structures de pouvoir vétustes au détriment d'un comportement éthique», insiste cette missive qui avertit: «nous ne serons plus silencieu.x.s.e.s».

«Une brêche s'ouvre»

«Nous (...), appelons les institutions artistiques, les instances gouvernementales culturelles ainsi que tous nos collègues à s'interroger sérieusement sur la manière dont ils ou elles ont joué, ou ont pu jouer, un rôle dans la perpétuation des inégalités entre les sexes et des abus pré-cités et, surtout, à la façon dont ils ou elles comptent gérer ces problèmes dans le futur».

«Le cas Harvey Weinstein a ouvert la brèche dans plein d'autres milieux», et à la suite de la démission de M. Landesman «on s'est rendu compte qu'on avait toutes eu des expériences de ce genre», a expliqué à l'AFP Martha Kirszenbaum, une commissaire d'expositions et l'une des cent premières signataires de la lettre.

Depuis le début de l'affaire Weinstein, le producteur de cinéma déchu accusé par des dizaines de femmes de harcèlement, agressions sexuelles ou viol, des personnalités ont été mises en cause dans le journalisme, la gastronomie, la mode, entre autres.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vincent le 31.10.2017 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pouvoir

    Qu'est-ce-qu'on peut faire pour une femme, n'importe où dans le monde, de dénoncer, contre un homme (riche) plein de pouvoir et de possibilitées ?

  • Menia Zavut le 31.10.2017 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Trace

    Weinstein... En tout cas, lui il n'aura pas laissé de traces que sur les draps ! Il en aura aussi laissé une dans l'histoire...et pas pour le meilleur !

  • Natacha Cevey le 31.10.2017 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dubitative...

    Mais arrêtez! Les 3/4 des manifestants ne sont la que pour avoir quelque chose à faire, se rendre intéressants et avoir l'impression d'exister. Quand on voit la tête de la plupart des soit-disant harcelées on peut légitimement se poser la question de la véracité de leurs propos. Isn't it?

Les derniers commentaires

  • Mariatou le 31.10.2017 23:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvres mecs

    Enfin!que cela finisse ce machisme,ces hommes qui perdent leur esprit à cause de ce qui se passe en dessous de leur ceinture!

  • Natacha Cevey le 31.10.2017 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dubitative...

    Mais arrêtez! Les 3/4 des manifestants ne sont la que pour avoir quelque chose à faire, se rendre intéressants et avoir l'impression d'exister. Quand on voit la tête de la plupart des soit-disant harcelées on peut légitimement se poser la question de la véracité de leurs propos. Isn't it?

    • Charles le 31.10.2017 16:13 Report dénoncer ce commentaire

      @Natacha Cevey

      Propos totalement ignorants de la réalité des victimes de harcèlements et de viols, dont l'apparence n'a JAMAIS été un critère, que ce soit physiquement, habillement ou l'attitude (il suffit de se renseigner un minimum pour le savoir).

    • Pardooooooooon???! le 31.10.2017 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Natacha Cevey

      NO ITS NOT!!! Vous cest à la tête du client que vous affirmez que la personne à ou non été violée??! Mais cest une blague jespère??! Pourvu que vous nayez pas droit de vote!

  • Menia Zavut le 31.10.2017 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Trace

    Weinstein... En tout cas, lui il n'aura pas laissé de traces que sur les draps ! Il en aura aussi laissé une dans l'histoire...et pas pour le meilleur !

  • Vincent le 31.10.2017 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pouvoir

    Qu'est-ce-qu'on peut faire pour une femme, n'importe où dans le monde, de dénoncer, contre un homme (riche) plein de pouvoir et de possibilitées ?

    • What?! le 31.10.2017 17:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Vincent

      Rien compris! En français ça donne quoi?!

    • Mariatou le 31.10.2017 23:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Vincent

      Et les ouvrières harcelées par des chefs,! Pour ne pas perdrent leur emplois,qui cèdent ,vous y avez pensé !! Jai des exemples concrets!