Talibans en Afghanistan

18 février 2011 09:27; Act: 18.02.2011 09:38 Print

8 morts dans un attentat contre la police

Un attentat suicide taliban contre un poste de police a fait au moins huit morts et 30 blessés vendredi matin dans une province instable du sud-est de l'Afghanistan.

storybild

(Photo: Reuters)

Une faute?

«L'assaillant a précipité sa camionnette contre un poste de police dans la ville de Khost», capitale de la province éponyme, a déclaré à l'AFP un responsable de la police locale, Abdul Hakim Eshaqzai.

Les lieux étaient couvert de sang et de débris de corps jusqu'à 50 mètres plus loin, selon un correspondant de l'AFP.

«Le dernier bilan fait état de huit morts et 30 blessés, dont des femmes et des enfants», a indiqué M. Eshaqzai, ajoutant qu'il pouvait s'alourdir, les hôpitaux locaux étant «débordés» par l'afflux de blessés.

Revendiqué par les talibans

L'attentat a été revendiqué par un porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid. «Un de nos combattants a perpétré cet attentat avec une voiture et tué trois policiers et blessé 15 personnes», a-t-il affirmé, ajoutant que l'explosion avait également détruit quatre véhicules de police.

Chassés du pouvoir à la fin 2001 par une coalition internationale emmenée par les Etats-Unis, les talibans mènent depuis une sanglante rébellion contre le gouvernement de Kaboul et les 140.000 soldats étrangers qui le soutiennent, avec les attentats suicide et bombes artisanales pour armes de prédilection.

Les talibans sont très actifs à Khost, bastion du réseau taliban Haqqani, proche d'Al-Qaïda. La province est frontalière de la zone tribale pakistanaise du Waziristan du Nord, considérée comme le fief des talibans pakistanais et une base arrière des talibans afghans, notamment du réseau Haqqani.

Des nombreux attentats suicide ont été perpétré ces dernières années dans la province. Visant principalement des responsables gouvernementaux locaux et les forces afghanes et de l'Otan, ils ont également tué de nombreux civils.

Le plus spectaculaire avait eu lieu le 30 décembre 2009 sur une base militaire américaine. Un agent double jordanien avait infiltré la CIA pour le compte d'Al-Qaïda et actionné sa ceinture d'explosifs en pleine réunion de cadres du renseignement américain, tuant sept agents de la CIA.

Frontières avec le Pakistan

Le sud-est du pays, reculé, montagneux et peu contrôlé par les autorités, est l'un des principaux bastions des talibans avec le Sud, également situé le long de la frontière pakistanaise et où les forces américaines mènent actuellement une série d'offensives pour déloger les rebelles.

Samedi dernier, les talibans avaient attaqué le siège de la police de Kandahar, la grande ville du sud, tuant au moins seize personnes.

Malgré les progrès de la rébellion, qui a gagné du terrain ces dernières années dans le pays, l'Otan prévoit de commencer à retirer des troupes du pays cette année, et de transférer aux forces afghanes la responsabilité de la sécurité de l'ensemble du pays d'ici à la fin 2014.

(afp)