Elections

20 mai 2019 14:18; Act: 20.05.2019 14:24 Print

A J-3 des Européennes, les populistes sous pression

La video compromettante du patron de l'extrême droite autrichienne perturbe les ambitions des populistes aux élections européennes.

Sur ce sujet
Une faute?

Les populistes sont sous pression après un scandale en Autriche. Celui-ci a fait tomber l'un des leurs à quelques jours des élections européennes, le plus grand scrutin démocratique au monde après l'Inde.

Extrême droite europhobe, conservateurs eurosceptiques et populistes ambitionnent une percée lors du vote organisé du 23 au 26 mai dans les 28 pays de l'UE, destiné à renouveler le Parlement européen.

Mais la diffusion vendredi d'une vidéo mettant en cause le patron de l'extrême droite autrichienne, Heinz-Christian Strache, en lien avec la Russie, qui l'a conduit à abandonner la direction de son parti et a fait exploser la coalition au pouvoir à Vienne, pourrait mettre en péril cet objectif.

Des projections, réalisées avant le scandale, annonçaient 173 élus sous les couleurs de ces formations, contre 154 dans le parlement européen actuel, issu du scrutin de 2014, sur un total de 751 sièges.

Grand-messe perturbée

Première conséquence visible, la grand-messe nationaliste organisée samedi à Milan par le chef de la Ligue italienne Matteo Salvini, avec à ses côtés sa principale alliée Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national (RN) en France, a été quelque peu gâchée.

Leur objectif affiché est de faire du groupe Europe des nations et des libertés (ENL), où siègent déjà la Ligue, le RN, le FPÖ autrichien ou le Vlaams Belang flamand, la troisième force du Parlement européen. Une place que convoitent aussi les libéraux de l'ALDE, que pourraient rallier les élus français rangés derrière le président Emmanuel Macron.

Avancée freinée?

Pour Matthias Jung, chef de l'institut de sondage allemand Forschungsgruppe Wahlen, «ce scandale pourrait freiner l'avancée des populistes en Europe».

L'expert, interrogé par le quotidien allemand Tagesspiegel, estime que les électeurs pro-européens pourraient être incités à aller voter dans l'optique de faire barrage à l'extrême droite.

Et les sympathisants des partis populistes «vont désormais réfléchir à deux fois s'ils veulent donner leur voix à ces gens», remarque de son côté le politologue allemand Werner Patzelt, également dans le Tagesspiegel. Il prédit des conséquences néfastes pour le parti Alternative pour l'Allemagne (AfD).

Le Pen, «cheval de Troie»

Outre le scandale autrichien, Marine Le Pen, accusée par ses adversaires français d'être le «cheval de Troie» des plans de Donald Trump et Vladimir Poutine pour affaiblir l'Europe, a dû démentir les affirmations selon lesquelles Steve Bannon, ex-stratège du président des Etats-Unis, jouait un quelconque rôle dans sa campagne.

Quant au Britannique Nigel Farage, le chef du Parti Brexit, qui caracole en tête des sondages au Royaume-Uni, il est désormais harcelé par des questions sur la provenance de son argent.

«Est-ce que ce scandale est susceptible de fragiliser leur électorat? (...) A priori ce n'est pas une bonne nouvelle pour eux, mais les conséquences sont incertaines», estime de son côté Christine Verger, de l'Institut Jacques Delors. «Cela prouve en tout cas qu'il y a des relations de type corruption à l'intérieur de ces partis», a-t-elle dit.

Pour l'Europe des valeurs

Samedi à Zagreb, lors de son seul meeting électoral hors d'Allemagne, la chancelière Angela Merkel a contre-attaqué, exhortant les responsables politiques européens à tenir tête aux «courants qui veulent détruire l'Europe de nos valeurs».

Souvent vues par les politologues comme une occasion de sanctionner le pouvoir en place au niveau national, les élections européennes sont traditionnellement marquées par une forte abstention.

Quoi qu'il arrive, le vote devrait sonner la fin de la suprématie des deux grands familles, le Parti populaire européen (PPE) à droite et les Sociaux-Démocrates à gauche.

Chacune va perdre au moins une trentaine d'élus, selon les sondages. Mais elles resteront incontournables pour composer les majorités nécessaires à l'adoption des lois.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • on rigole le 20.05.2019 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hihihi

    Drôle, video enregistrée il y a 2 ans et qui sort 5 jours, avant le vote, pas très fin

  • VS-Power le 20.05.2019 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Patriote ?

    Proposer de vendre son pays à une puissance étrangère, drôle de conception du patriotisme.

  • Vox Populis le 20.05.2019 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A qui la faute

    Les populistes ne sont que le fruit de l'échec des partis dits socio-démocrates.

Les derniers commentaires

  • Sa le 21.05.2019 21:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Complot

    Comme par hasard ça sort quelques jours avant les élections. Bien joué les gars. Vous avez réussi. Vous pouvez continuer...

  • Johnson le 21.05.2019 15:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui

    Tout qui sort quelques jours avant le vote, c'est une méthode américaine bien connue. Renouvellez vous les gars, soyez plus inventifs, parce que là ça commence à se voir...

  • Max le 20.05.2019 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Retraite des femmes à 58 puis 55 ans

    Les commentaires ici me font rires. Surtout ceux qui critiquent Trump et l'extrême-droite. Ils ne se rendent pas comptent qu'ils ont un président d'extrême-droite, Ueli Maurer et son parti xénophobe sont au pouvoir. Que pouvons-nous attendre dans un pays ou la gauche caviar veut augmenter la retraite des femmes à 65 ans. Ouvrez les yeux pauvres Suisses

  • Brace Forimpact le 20.05.2019 20:04 Report dénoncer ce commentaire

    Les globalistes en échec

    Le grand souverain, le peuple, se rebiffe! La classe moyenne a été laminée par les globalistes où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil! L'argent papier injecté massivement dans l'économie a profité aux plus riches et a appauvri le peuple. Les gens ont enfin compris et cette fois-ci, on ne renflouera pas les banques qui seront en faillite!

    • Sam Fisher le 20.05.2019 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Brace Forimpact

      Oui, parce que le niveau de vie des Européens moyens est sur une planche glissante dont la pente ne leur est pas très favorable, pour le moins. En Suisse il est encore suffisamment élevé pour que la bien-pensance ait encore droit au chapitre. Mais ça ne va pas durer. Il faut toujours se méfier de ce que l'on désire aveuglement, quand les Suisses seront finalement payés au standard européen, pour ceux qui auront encore un travail, il sera trop tard pour dire non. Mais la bien-pensance aura fait long feu.

    • Brace Forimpact le 20.05.2019 23:41 Report dénoncer ce commentaire

      @ Mazout qui tire à gauche

      Pour commencer, je suis Suisse et je ne suis pas raciste. Ensuite, saches que ce sont des démocrates qui ont créé le KKK et non pas des conservateurs. Tu sais comment on reconnait un gauchiste? Il croit tout savoir et est sûr d'avoir raison! Mais surtout, il insulte et agresse ceux qui ne pensent pas comme lui tout en évitant de débattre! Alors, avance des arguments si tu le peux et arrête d'insulter les gens sans les connaître!

  • rach le 20.05.2019 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nationalisme mondialisé

    Ah oui banon, le gars qui veut créer une union des nationalistes contre le globalisme et l'union européenne... j'ai pas tout compris à leur concept j'avoue.

    • Ivan le 20.05.2019 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @rach

      Diviser pour mieux régner. Tous ceux qui espère recevoir quelques chose de ces gents, n'auront droit qu'à un trou bien profond quand ils le réclameront. Les erreurs du passé ne seront jamais retenue par l'homme.

    • Jesus Rection le 20.05.2019 22:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @rach

      Ce n'est de loin pas pire que ce que l'UE nous propose et nous inflige quand nous ne sommes pas d'accord avec la voie proposée!