Inde

07 décembre 2019 19:10; Act: 07.12.2019 19:55 Print

Accusé de viol, un gourou est en fuite

Un homme, ayant proclamé la création de son propre pays, est accusé d'agression sexuelle. Il a pris la poudre d'escampette.

storybild

L'homme avait affirmé par le passé qu'il avait le pouvoir de faire parler les vaches en sanskrit et en tamoul. (Photo: AFP)

Une faute?

Les autorités frontalières indiennes et les ambassades du pays ont été alertées de la fuite d'un gourou soupçonné de viol. L'homme avait annoncé la création de son propre pays la semaine dernière.

Swami Nithyananda, 41 ans, l'un des nombreux soi-disant «hommes de Dieu» en Inde aux milliers de sympathisants et au passé chargé, est recherché par la police et soupçonné de viol, d'abus sexuel et d'enlèvement d'enfants.

Lors de l'annonce sur Internet de la création de son propre pays, il avait ajouté que son Etat était doté d'un gouvernement, de passeports et même d'un département pour la sécurité intérieure.

Il fait parler les vaches

La presse indienne avait évoqué un pays situé au large des côtes de l'Equateur, mais Swami Nithyananda avait précisé sur YouTube que cette mystérieuse contrée, «la plus grande nation hindoue sans frontières», se trouvait «dans le cosmos».

L'homme avait affirmé dans le passé qu'il avait le pouvoir de faire parler les vaches en sanskrit et en tamoul et qu'il avait réussi à retarder le coucher de soleil de quarante minutes. Même s'il n'a pas été condamné, il avait attiré l'attention en 2010 en étant emprisonné 53 jours dans une affaire de scandale sexuel avec une actrice.

Le mois dernier, une procédure a été ouverte contre lui dans l'Etat du Gujarat pour une affaire de séquestration d'enfants.

(nxp/ats)