Yémen

22 juillet 2014 09:54; Act: 22.07.2014 10:02 Print

Al-Qaïda veut couper la main aux «corrompus»

Le groupe terroriste, qui tente d'imposer sa loi dans le sud-est du Yémen, a menacé de s'en prendre de manière violente aux responsables «corrompus» du Hadramout dans un tract distribué à la population locale.

Sur ce sujet
Une faute?

«Après avoir liquidé les agents de l'Amérique et combattu la pratique de la sorcellerie, nous avertissons tous les responsables corrompus du Hadramout (...) que nous appliquerons la loi divine en leur coupant la main», lit-on dans le document signé Ansar al-Charia, nom sous lequel Al-Qaïda opère parfois au Yémen.

Le réseau extrémiste a fait circuler en début de semaine un autre tract interdisant aux femmes de sortir dans la rue sans «mahram», ou tuteur. Il leur demande de se conformer aux règles de la charia imposant de strictes restrictions aux femmes.

Al-Qaïda est actif dans le sud et l'est du Yémen, après avoir profité de l'affaiblissement du pouvoir central en 2011 à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer son emprise dans le pays.

Outre ses fréquentes attaques meurtrières contre la police et l'armée, Al-Qaïda a, au nom de la loi islamique, exécuté ces dernières années dans le sud et le sud-est du Yémen plusieurs personnes accusées de sorcellerie ou d'homosexualité. D'autres ont été amputées de la main après avoir été accusées de vol.

(ats)