Guerre commerciale

04 juillet 2018 12:13; Act: 04.07.2018 13:07 Print

Merkel met Trump en garde

Les Etats-Unis menacent de taxer les importations de voitures étrangères. La chancelière allemande fait appel au président américain pour éviter une guerre commerciale.

storybild

Angela Merkel devant la chambre des députés à Berlin (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Angela Merkel a mis en garde Donald Trump contre le risque d'une «guerre» commerciale si les Etats-Unis concrétisent leur menace de taxer les importations de voitures étrangères. «Il faut tout mettre en oeuvre pour désamorcer ce conflit afin qu'il ne devienne pas une véritable guerre, mais pour cela il faut être deux», a souligné la chancelière allemande.

Les Etats-Unis sont déjà à l'origine d'un «conflit commercial» après avoir relevé les droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium, a affirmé Mme Merkel devant la chambre des députés à Berlin. «Et nous avons une discussion en cours, beaucoup plus grave, portant cette fois sur la mise en place envisagée de droits de douane sur les importations de voitures aux Etats-Unis», a-t-elle ajouté.

800'000 emplois en Allemagne

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker doit se rendre prochainement aux Etats-Unis pour faire des propositions au sujet de négociations. La dirigeante allemande répondait aux dernières menaces de M. Trump qui envisage d'imposer des droits de douane de 20% sur les voitures importées aux Etats-Unis venant de l'Union européenne (UE).

Or, le secteur automobile représente un enjeu vital pour l'économie allemande, pourvoyeur d'environ 800'000 emplois dans le pays.

Mme Merkel a en outre rejeté les critiques du chef de l'Etat américain au sujet des excédents commerciaux allemands et européens à l'égard des Etats-Unis, en soulignant qu'ils ne concernaient que le secteur industriel.

Tenir compte des services

«Si vous comptabilisez les services, y compris les services numériques, dans ce cas la balance commerciale est complètement différente, avec un excédent américain en Europe plutôt que l'inverse», a ainsi déclaré la chancelière. «Il est, pour ainsi dire, presque démodé de ne compter que les marchandises et de ne pas inclure les services» dans les échanges commerciaux, a-t-elle ajouté.

Ces déclarations surviennent dans un contexte de relations commerciales de plus en plus tendues entre les Etats-Unis et l'UE, après la décision de Donald Trump d'imposer le 1er juin des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium aux produits exportés aux Etats-Unis par la plupart des pays du monde, dont certains de leurs alliés.

L'UE avait répliqué quelques vingt jours plus tard en mettant en oeuvre des droits de douane additionnels imposés en Europe sur des dizaines de produits américains, notamment sur les Harley-Davidson ou le whisky.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jo le 04.07.2018 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Taper la ou ça fait mal

    Cest pas le ketchup qu il faut taxer, mais cocacola, MacDo, facebook, google et amazone.

  • Hotch le 04.07.2018 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de gesticuler

    elle ferait mieux d'intervenir pour que les taxes de l'UE sur les voitures américaines soient abaissées au niveau des taxes US, soit 2.5% au lieu des 10% actuels.

  • Didi le 04.07.2018 14:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyons!

    Première fois que je lis que l'écart des importations est uniquement lié aux marchandises et non aux services également... pourquoi avoir attendu tant de temps pour en parler. À l'Europe de contre attaquer.

Les derniers commentaires

  • Donald Veunouniker le 05.07.2018 16:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Taper là où ça fait mal

    Faudrait aussi faire appel au civisme des européens et suisses pour boycotter tous les produits US made, une BM remplace avantageusement une Harley avec le bruit, les nuisances et les pannes en moins, un Samsung remplace l'IPhone, une S5 la Mustang, un Lenovo le Mac, etc. Les Yankees n'ont pas le choix, qualité Allemande ou camelote chinoise et mexicaine, puis ils sont trop égoïstes et individualistes pour se bouger pour leur pays, donc acte.

  • François le 05.07.2018 07:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trump il tient parole lui

    Et les allemands qui maintenant pleurent, mais qui ont tout fait pour vendre leurs marchandises au détriment des autres Européens me font bien rire... Eux qui se croient supérieurs, ils doivent maintenant subir. Trump est probablement le meilleur président américain de ces 40 dernières années.

    • None le 05.07.2018 11:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @François

      Vendre leur marchandise au détriment des européens?? Pardon mais il y a des concessions WV, Amag, Mercedes, Audi, etc un peu partout... Je ne vois pas en quoi cest au détriment des européens?! Et pour ce qui est daffirmer que Trump est le meilleur président des USA depuis 40, mieux vaut écouter les américains donner leur avis...

  • P / N le 05.07.2018 05:34 Report dénoncer ce commentaire

    Tout bénef pour la Suisse

    Ben pendant quils se crêpent le chignon, lEU na pas le temps de chercher des poux à la Suisse, tout bénef pour la Suisse

  • vulnérable le 05.07.2018 01:10 Report dénoncer ce commentaire

    mais beau discours

    La question de la traduction reste un problème majeur qui constitue une entrave pour parvenir à un consensus. Et en langue de bois "The question of translations has hampered progress towards an agreement on this subject." Source: "cordis.europa.eu"

  • Justice le 04.07.2018 21:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mise en garde ..et on oublie le passé

    merci Amérique d'avoir fait un pont aérien pour nourrir Berlin assiégés pendent 40 ans et d'avoir fait face à Staline .. dommage que Staline n'aille pas eu la main libre avec le résidu de l'Allemagne