Contrôle islamiste en Somalie

13 février 2011 16:13; Act: 13.02.2011 16:31 Print

Apprendre le djihad à l’école entre camarades

Les milices islamistes ont imposé l'enseignement du djihad (guerre sainte) dans les écoles des territoires sous leur contrôle en Somalie. Elles ont également interdit toute mixité.

storybild

«Les élèves doivent se faire expliquer l'importance de la guerre sainte», selon un responsable des milices shebab du sud de la Somalie. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«A l'école, les garçons et les filles ne sont pas autorisés à étudier dans la même classe, et les cours doivent se terminer dix minutes avant midi pour laisser le temps à la prière», a déclaré samedi un responsable des milices shebab de la région somalienne de Shabelle (sud), devant des professeurs.

«Nous souhaitons également que des cours sur le djihad fassent partie du programme. Les élèves doivent se faire expliquer l'importance de la guerre sainte», a poursuivi ce responsable shebab, Cheik Mohamed Abu-Abdallah.

Punitions à la clé

Le responsable islamiste et plusieurs de ses adjoints ont fait une tournée des écoles élémentaires ces derniers jours pour insister sur ces nouvelles instructions.

«Nous serons reconnaissants aux professeurs de ne pas ignorer ces instructions, car quiconque surpris en train de violer ces règles sera puni comme il se doit», a prévenu Abu-Abdallah.

Règles déjà appliquées

Les établissements scolaires dans les territoires sous contrôle islamiste ont déjà commencé à appliquer ces règles, dont celle de la mixité, ont rapporté des témoins dans les environs de Afgoye, à 30 km au sud de la capitale Mogadiscio.

«Nous ne faisions déjà pas asseoir côte à côte des garçons et des filles, mais ils partageaient jusqu'à présent les mêmes salles. Désormais garçons et filles ne seront plus dans une même classe à cause des nouveaux ordres des shebab», a témoigné un enseignant sous couvert de l'anonymat.

Les shebab, un mouvement qui se revendique d'Al-Qaïda et qui contrôle la plus grande partie du sud et du centre de la Somalie, veulent imposer leur vision très stricte de l'islam dans ce pays de la Corne de l'Afrique, multipliant les interdits vestimentaires et pratiquant amputations, lapidations et exécutions.

(ats)