Espagne

09 décembre 2011 15:09; Act: 09.12.2011 15:16 Print

Après avoir tué son épouse, il touche une rente

Un Espagnol recevait une rente de veuf. Le hic? Il a tué sa femme à coups de couteau, en 2005.

Une faute?

La Sécurité sociale espagnole a annoncé vendredi qu'elle retirait à un homme sa pension de veuvage qu'il touchait depuis 2005, année où il a tué sa femme. Les médias calculent que plus de 40'000 euros lui ont été versés.

«La Sécurité sociale a annulé la pension de l'homme condamné pour l'assassinat de sa femme (...) et réclamera légalement les montants versés indûment», a expliqué dans un communiqué le ministère du Travail. Il a ajouté avoir lancé «une enquête exhaustive» pour savoir comment une telle fraude a pu être possible.

Selon les médias espagnols, l'homme avait demandé cette pension de veuvage, de 592 euros par mois, peu de temps après avoir tué de dix coups de couteau son épouse âgée de 55 ans, le 21 juillet 2005 à Sils, près de Girona (Catalogne). Il a été condamné en 2007 à 18 ans de prison.

Il aurait touché à ce jour plus de 40'000 euros, assurait vendredi le journal «El País», expliquant que la famille de la victime, qui avait obtenu des dommages et intérêts de 85'000 euros, n'a elle toujours rien perçu.

(ats/afp)