NASA

03 avril 2019 06:59; Act: 03.04.2019 07:39 Print

«Nous voulons réussir à atterrir sur Mars en 2033»

L'agence spatiale américaine annonce vouloir coloniser la Lune en 2024, afin de préparer une future expédition sur Mars.

storybild

Une mission pour Mars durera au moins deux ans en raison de la distance. (Photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Le retour d'astronautes américains sur la Lune, annoncé pour 2024, vise à préparer l'arrivée du premier homme sur Mars, a redit mardi l'administrateur de l'agence spatiale américaine. «Nous voulons réussir à atterrir sur Mars en 2033», a ajouté Jim Bridenstine.

«Nous pouvons avancer l'atterrissage sur Mars en avançant l'atterrissage sur la Lune. La Lune est le banc d'essai», a expliqué le patron de la NASA lors d'une audition au congrès américain.

L'agence spatiale est plongée dans l'urgence depuis la semaine dernière, quand le président américain, par la voix du vice-président Mike Pence, a raboté de quatre ans le calendrier du retour sur la Lune, de 2028 à 2024, ce qui serait la dernière année d'un second mandat du milliardaire républicain.

Beaucoup d'experts et d'élus du congrès doutent de la capacité de la NASA à tenir cette nouvelle date butoir, en raison des retards du développement de la fusée qui doit servir pour les missions lunaires, le Space Launch System ou «SLS», construite par Boeing.

Vivre et travailler dans un autre monde

Une mission pour Mars durera au moins deux ans, en raison de la distance, le trajet aller simple prenant à lui seul six mois, au lieu de trois jours pour la Lune. L'aller et le retour vers Mars ne peuvent se faire que lorsque la planète rouge se situe du même côté du Soleil que la Terre, soit tous les 26 mois environ, ce qui tombera en 2031, 2033...

En 2017, une loi de financement de la NASA avait bien fixé 2033 comme date de lancement de la première mission martienne habitée, mais l'agence spatiale parlait souvent des «années 2030» dans sa communication ces derniers mois.

La NASA veut apprendre à extraire et exploiter les tonnes de glace présentes au pôle sud de la Lune. «La glace d'eau représente de l'air à respirer, de l'eau à boire, du carburant», a indiqué Jim Bridenstine. «L'objectif n'est pas seulement de ramener des humains sur la surface lunaire, mais de prouver que nous pouvons vivre et travailler dans un autre monde».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico le 03.04.2019 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A fond !

    En plus de l'incroyable prouesse technologique et humaine que cela représenterait, cela pousserait les grandes puissances à collaborer sur un projet commun et à mettre de côté leurs différents. J'y crois, nous verrons cela de notre vivant !

  • Pierre Yves le 03.04.2019 08:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une bonne chose

    Certes l'exploration spatiale coûte des milliards, mais contrairement à ce que l'on croit elle est extrêmement rentable ; les découvertes et les bénéfices que nous en tirons (exemple dans le domaine médical, télécom ou mobilité) sont monumentaux. On estime que pour 1$ investi dans le spacial, on en récupérerait 8$. Et c'est aussi (et même fortement) valable pour le domaine de l'écologie (développement de panneaux solaires = conquète de l'espace). Donc prenez du recul avant de juger. Parfois c'est en faisant rêver les hommes qu'on leur permet de faire avancer les choses.

  • Aziz Zürlökü le 03.04.2019 09:15 Report dénoncer ce commentaire

    Un défi

    Un défi autrement plus difficile à relever serait de dépolluer les océans du plastique ou, encore plus difficile, dépolluer la Terre

Les derniers commentaires

  • Wolf Le Traitre-Bordure le 04.04.2019 06:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On n'a pas fini de rire.

    Génial, avec le génie californien des Boeing 737 Max et la cabossée fusée de Tintin de Space X conçus par les diplômés de Stanford dont les riches parents ont payé le diplôme, ça sera du gâteau... Enfin plutôt un clafoutis foutu parterre après la chute du gros porteur obèse et weight catcher. Donald, au lieu d'exploser ton déficit, trouve toi plutôt un challenge à ta portée d'incapable comme par exemple d'arrêter de brûler notre oxygène avec tes centrales à charbon.

  • Hugo le 03.04.2019 22:52 Report dénoncer ce commentaire

    Pathétique

    Encore un enfumage .... on a l'habitude avec la NSA euh NASA

  • Isabelle Küng le 03.04.2019 10:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Errare umanum est

    C'est NOTRE PLANÈTE LA TERRE, qui nous nourrit et nous donne le moyen d'évoluer QUI MÉRITE toute notre attention, notre respect, NOTRE GRATITUDE, donc nos investissements. Le reste, fût-ce au nom de la science (dans ce cas sans conscience) n'est, au vu de ce qui precede, que prétexte pour aliéner les terriens, nous, de notre propre devoir vis-à-vis de la création. Et puis, savons-nous qui dirige cette agence "spatiale" ? Certes, j'apprécie les magnifiques fotos qu'elle nous offre de l'univers.... elles me redonnent le sens des proportions et m'inspirent, mais gardons les pieds sur terre: ICI

    • Max. le 03.04.2019 12:43 Report dénoncer ce commentaire

      @isabelle

      Cependant, l'univers est aussi le nôtre et nous en faisons partie... bien qu'il y a des problèmes à régler sur la Terre, pourquoi fermer les yeux sur ce qui nous entoure ?

    • Avygael le 03.04.2019 13:37 Report dénoncer ce commentaire

      @Isabelle Kung

      C'est comme si vous demandiez à un être humain de ne considérer que le village où il est né et de ne pas penser à son canton, pays ou même continent... La terre est un minuscule grain de sable totalement négligeable, tournant autour d'une étoile avec quelques particularités qui tourne elle-même autour d'un super trou noir, celui-ci se déplaçant également dans l'univers selon un mouvement que nous sommes incapables d'envisager. Ce serait criminel de ne pas chercher à explorer cet univers.

    • Michel MARTIN le 03.04.2019 17:18 Report dénoncer ce commentaire

      @Isabelle Kung

      Le pire face au réchauffement, la pollution et tous les autres problèmes, c'est de voir la mentalité d'une partie de la population. Quelle inconscience ! Pour les supporter, je me dis qu'heureusement je n'ai pas d'enfant ...

    • OuiOui le 03.04.2019 20:22 Report dénoncer ce commentaire

      @Avygael

      @Avygael sauf que si son village va mal.. on pense à son village avant de penser à son canton ! ça parait logique

    • Avygael le 03.04.2019 20:49 Report dénoncer ce commentaire

      @OuiOui

      Ou alors on est pragmatique et on se dit que la vie sera peut-être plus aisée et agréable ailleurs...

  • Non Mais Allo Quoi le 03.04.2019 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    Allo La Terre

    Sinon ? Diminuer la pollution de notre planète et recycler au maximum non ?? Cesser de déforester aussi ? non ? Dépenser des millions alors que notre terre agonise est d'un stupide .... L'humain égoïste, nombriliste dans toute sa splendeur ! Une fois de + vive les animaux

    • Max. le 03.04.2019 12:45 Report dénoncer ce commentaire

      @non mais

      Juste pour vous dire que diminuer la pollution et recycler c'est principalement la tâche de chaque habitant de la Terre, donc c'est quelque chose qui n'a rien à voir. On peut très bien dépolluer/recycler et aller sur la Lune/Mars.

    • May vouy le 03.04.2019 20:30 Report dénoncer ce commentaire

      @Max

      Juste pour vous dire que diminuer la pollution et recycler c'est principalement la tâche de chaque habitant de la Terre ????? ah bon et pourquoi dans certains pays les poubelles jonchent dans les talus et les océans sont remplis de plastiques ? vous voyagez sans blagues ?????

  • Le gamin le 03.04.2019 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    Russes et chinois

    privilegient les sondes automatiques parce que c' est bien meilleur pour la science. Les Americains veulent juste dire le premier humain sur mars etait citoyen US.