Proche-Orient

27 novembre 2015 08:09; Act: 27.11.2015 08:21 Print

Attaque à la voiture-bélier, l'agresseur abattu

Un Palestinien a blessé deux soldats israéliens avec son véhicule avant d'être tué, vendredi en Cisjordanie.

storybild

(Photo: AFP/ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION)

Une faute?

Un Palestinien a précipité sa voiture sur des soldats israéliens vendredi à un arrêt de bus proche d'une colonie juive en Cisjordanie. Il a blessé deux d'entre eux, avant d'être abattu par un civil, rapportent la police et l'armée israéliennes. Les secours israéliens ont indiqué que les deux soldats avaient été transportés à l'hôpital à Jérusalem, conscients et légèrement blessés.

Depuis le 1er octobre, les attaques à l'arme blanche, à l'arme à feu ou à la voiture bélier, les affrontements entre jeunes Palestiniens et soldats israéliens et les violences entre Palestiniens et colons israéliens ont fait 98 morts côté palestinien -dont un Arabe israélien- et 17 côté israélien, ainsi qu'un Américain et un Erythréen, selon un décompte de l'AFP.

Ces violences sont en partie alimentées par les craintes liées au statut de l'esplanade des Mosquées, à Jérusalem-Est. Lieu saint de l'islam et du judaïsme, le site est administré par les autorités religieuses jordaniennes.

Les juifs, qui l'appellent mont du Temple, peuvent s'y rendre mais pas y prier, ce que certains contestent. Les Palestiniens craignent que les visites régulièrement organisées par des mouvements juifs auxquels des élus s'associent parfois finissent par remettre en cause ce statut.

Pour l'Autorité palestinienne, l'échec du processus de paix est également en cause, un avis partagé par plusieurs responsables des services de sécurité israéliens. Le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, appelle vendredi à un jour de colère.

(nxp/ats)