Pakistan

13 juin 2011 13:35; Act: 13.06.2011 13:46 Print

Attentat-suicide à Islamabad: un mort

Un kamikaze a tenté de rentrer dans une banque de la ville quand il a été stoppé par un agent de sécurité et s'est fait exploser. L'attentat n'a pas été revendiqué.

storybild

L'explosion a considérablement endommagé la devanture de la banque, dont les environs étaient jonché de restes humains, ainsi que des voitures garées à côté. (Photo: AFP)

Une faute?

Le Pakistan a été secoué par une quinzaine d'attaques depuis le raid des forces spéciales américaines qui a tué Oussama Ben Laden début mai à Abbottabad, une ville garnison située à deux heures de route au nord d'Islamabad. Une partie de ces attaques a été revendiquée par les talibans alliés à Al-Qaïda, qui ont juré de venger Ben Laden.

Attaque devant une banque privée

Lundi, un kamikaze a déclenché ses explosifs lundi en tentant d'entrer dans une banque d'un quartier commercial d'Islamabad, tuant un agent de sécurité.

«Le kamikaze a tenté de pénétrer dans une agence d'une banque privée, mais un agent de sécurité a résisté et il a fait exploser sa bombe», a dit sur place à la presse Wajid Durrani, chef de la police d'Islamabad.

«Nous avons retrouvé la tête et des éléments du corps du kamikaze», âgé d'environ 25 ans, a-t-il ajouté, précisant que le garde qui a tenté de l'arrêter a péri et que deux personnes ont été blessées, dont un autre agent de sécurité.

L'explosion a considérablement endommagé la devanture de la banque, dont les environs étaient jonché de restes humains, ainsi que des voitures garées à côté, a constaté sur place un journaliste de l'AFP.

Premier attentat suicide depuis décembre 2009

Islamabad, la ville la plus protégée du Pakistan, n'avait pas été frappée par un attentat suicide depuis celui qui avait fait un mort en décembre 2009 au quartier général de la marine nationale.

L'attaque la plus spectaculaire menée dans la capitale, un camion piégé précipité par des kamikazes contre l'hôtel de luxe Marriott, avait fait 60 morts le 20 septembre 2008. Le Pakistan avait accusé les talibans pakistanais liés à Al-Qaïda d'être à l'origine de l'attentat.

Les talibans pakistanais, qui ont fait allégeance à Al-Qaïda en 2007, mènent depuis, dans tout le pays, une vague extrêmement meurtrière d'attentats, suicide pour l'essentiel. Ces attaques, dont certaines sont également menées par des groupes islamistes alliés aux talibans, ont fait plus de 4500 morts en près de quatre ans.

Explosion dans une zone tribale

Par ailleurs, une bombe, placée sur une route, a explosé lundi au passage d'un convoi militaire dans une zone tribale du Sud-Waziristan, près de la frontière avec l'Afghanistan, tuant trois soldats, ont annoncé des responsables des renseignements pakistanais. La bombe déclenchée à distance dans la zone de Ladha, a également blessé quatre militaires, et détruit un véhicule, a précisé la même source.

(ap)