Dubaï

31 décembre 2015 19:22; Act: 31.12.2015 21:16 Print

Au moins 16 blessés dans l'hôtel en feu

Au moins seize personnes ont été blessées, dont 14 légèrement, dans le spectaculaire incendie qui a affecté jeudi soir un hôtel de luxe Dubaï.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un spectaculaire incendie à l'origine indéterminée a touché jeudi un hôtel de luxe de Dubaï situé dans un gratte-ciel près de la plus haute tour du monde où devaient se tenir malgré tout les festivités du Nouvel An. Un premier bilan officiel fait état de 16 blessés dont 14 légèrement.

Aucun enfant n'est blessé, a précisé le bureau de presse du gouvernement de l'émirat. Une personne a eu une crise cardiaque mais n'est pas morte.

De son côté, le chef de la police de Dubaï, le général Khamis Matar al-Mzeina, s'est borné à indiquer que «tous les résidents de l'hôtel ont été évacués» sans préciser leur état. Il n'a donné aucune information sur le personnel de l'hôtel.

L'incendie s'est déclaré peu après 21H30 (17H30) à l'hôtel Address Downtown alors que des dizaines de personnes commençaient à se rassembler à proximité, autour de la plus haute tour du monde, Burj Khalifa (828 mètres), pour assister au feu d'artifice du Nouvel an, a raconté un témoin, Raphaël Slama, à l'AFP.

Le feu s'est répandu très rapidement sur une dizaine d'étages de cette tour de 63 étages. D'immenses flammes rougeoyantes étaient visibles de l'extérieur.

Des boules de feu sont tombées sur une terrasse du bâtiment et ont gagné d'autres étages, a raconté Raphaël Slama. Un épais nuage de fumée noire flottait au-dessus de la tour.

«Le feu a pris au milieu de l'hôtel et est tombé comme la foudre», a pour sa part raconté un photographe de l'AFP, Karim Sahib, présent sur les lieux.

Des ambulances et des voitures de pompiers sont très vite arrivées sur les lieux ainsi que des hélicoptères.

«Des gens aux alentours se sont mis à courir, paniqués, pour fuir la zone», a constaté ce photographe.

Selon les autorités de Dubaï, l'incendie s'est déclaré au 20e étage mais à l'extérieur du gratte-ciel.

«Avant que l'incendie soit circonscrit, nous n'aurons pas d'informations sur l'origine» du sinistre, a précisé la police.

Malgré cet incendie spectaculaire, «les fêtes du Nouvel An continuent selon le programme», a dit Mona Al-Marri, directrice de la communication du gouvernement de Dubaï, à la chaîne de télévision Al-Arabiya. Un tweet de son bureau a confirmé cette annonce.

En février 2015, un gigantesque incendie avait déjà ravagé un des plus hauts gratte-ciels de Dubaï, «The Torch», forçant des centaines de résidents à évacuer leurs appartements.

L'incendie, qui avait été maîtrisé après deux heures d'intervention des pompiers, n'avait pas fait de victimes, selon un communiqué de la Défense civile.



(nxp/afp)