Birmanie

24 mars 2011 15:33; Act: 24.03.2011 19:14 Print

Au moins deux morts dans un puissant séisme

Un puissant séisme de magnitude 6,8 a frappé jeudi le nord-est de la Birmanie non loin de la frontière avec la Thaïlande. Au moins deux personnes sont mortes.

Une faute?

Un séisme de magnitude 6,8 a frappé jeudi les terres de l'est de la Birmanie. L'épicentre a été localisé près des frontières avec la Thaïlande et le Laos. Le premier bilan fait état de deux morts.

Selon l'Institut de géophysique américain (USGS), le séisme s'est produit à une profondeur d'une dizaine de kilomètres. Les sismologues ont estimé que cette secousse suivie d'une réplique a eu lieu trop loin dans les terres pour déclencher un tsunami.

Selon Reuters, deux secousses auraient en fait eu lieu à quelques secondes d'intervalle jeudi à 14h55 heure suisse (vendredi matin à 08h25 heure locale) à nonante kilomètres au nord de Chiang Rai et à 235 kilomètres de Chiang Mai (dans le nord-est de la Thaïlande).

Le premier bilan fait état d'un mort et de trois blessés côté birman et d'un mort côté thaïlandais. Une femme de 52 ans a été tuée dans l'effondrement d'un mur de sa maison dans le district thaïlandais de Mae Sai, a expliqué un responsable de la police.

Le gouverneur de Chiang Rai a annoncé que l'hôpital de district allait être évacué vers Chiang Rai et que les habitants des immeubles élevés seraient déplacés.

Côté birman, la secousse a été violente dans la ville de Tachilek, dans l'Etat de Shan, frontalier de la Thaïlande. «Un enfant a été tué à Tachilek. Trois personnes ont été légèrement blessées dans l'effondrement d'un bâtiment dans un autre quartier de la ville», a indiqué un responsable birman. Il a évoqué le risque de dégâts importants dans cette ville où «des bâtiments ont été détruits».

Aucun avis d'alerte au tsunami n'a été émis, les sismologues estimant que la secousse tellurique était survenue trop loin à l'intérieur des terres pour déclencher un raz-de-marée.

Une réplique de 6,3

Un habitant a fait état d'une forte réplique vers 17h00 (heures suisses). «Nous devons rester couchés par terre. Les autorités du quartier demandent aux gens par haut-parleurs de rester à l'extérieur», a-t-il indiqué. Le Département météorologique de Thaïlande a confirmé jeudi cette réplique, l'évaluant à 6,3.

Les secousses ont été perçues dans des immeubles élevés de Bangkok. Naypyidaw, la capitale birmane, situé à plusieurs centaines de kilomètres plus au sud, et Mandalay, au nord, ont aussi tremblé.

Au Vietnam, le directeur adjoint du Département de surveillance des secousses sismiques a déclaré que le séisme avait été classé au niveau 5 sur l'échelle de Richter à Hanoï, et à 6 à Dien Bien Phu. Des habitants auraient été pris de panique également à Hanoï.

La région frappée correspond au Triangle d'or, une zone de collines boisées très peu peuplée qui abrite un important trafic d'opium.

(ap/afp)