Selon Pyongyang

15 novembre 2019 06:57; Act: 15.11.2019 07:01 Print

Biden, un «chien enragé» qu'il faut «battre à mort»

Les autorités nord-coréennes ne sont pas avares d'insultes, mais cette sortie sur le candidat démocrate a néanmoins surpris par son caractère outrancier.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

La Corée du Nord s'est fendue d'une attaque verbale d'une rare violence contre le candidat démocrate à la Maison blanche Joe Biden, en présentant l'ex-vice-président comme un «chien enragé» qu'il faut «battre à mort» à coups de bâton. Les autorités nord-coréennes ne sont pas avares d'insultes, mais cette sortie sur Joe Biden a néanmoins surpris par son caractère outrancier.

Joe Biden «a la témérité d'oser calomnier la dignité de la direction suprême de la RPDC», peut-on lire jeudi dans une dépêche de l'agence officielle KCNA, qui cite les initiales du nom officiel du régime, la République populaire démocratique de Corée. «Les chiens enragés comme Biden peuvent faire du mal à beaucoup de gens si on les laisse en liberté», poursuit l'agence. «Il faut les battre à mort avec un bâton.» «Le faire sera aussi bénéfique pour les États-Unis», avance-t-elle.

On ignore dans l'immédiat ce qui a poussé Pyongyang à proférer ces insultes. Peut-être le fait que l'équipe de Joe Biden s'en soit pris cette semaine dans un clip de campagne à la politique étrangère de Donald Trump qui consiste selon elle à «faire l'éloge des dictateurs et des tyrans, et à repousser nos alliés».

Au moment où le mot «tyran» était prononcé, apparaissait une photo de la poignée de main historique entre Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, à Singapour en juin 2018.

«Biden qui ne s'est pas réveillé»

KCNA a même semblé reprendre à son compte un des surnoms favoris donnés par Donald Trump à son adversaire, «Sleepy Joe» («Joe-Dodo»), en indiquant que les Américains l'appelaient «Biden qui ne s'est pas réveillé». Joe Biden est l'incarnation «du dernier stade de la sénilité», poursuit l'agence. «Il semble temps pour lui que sa vie s'arrête.»

Ce n'est pas la première fois que l'agence nord-coréenne s'en prend à l'ancien vice-président, qu'elle avait en mai qualifié d'«imbécile» et d'«idiot au faible QI». Peu avant, Joe Biden avait critiqué l'approche de Donald Trump vis-à-vis de la Russie et de la Corée du Nord, et accusé le président américain d'avoir embrassé «des tyrans comme (Vladimir) Poutine et Kim Jong Un».

Les insultes de KCNA illustrent en tout cas de nouveau la tolérance zéro de la Corée du Nord quant aux critiques contre Kim Jong Un, selon Cheong Seong-Chang, chercheur à l'Institut Sejong. «Pyongyang n'a jamais pu supporter que son dirigeant soit qualifié de tyran ou de dictateur par le monde extérieur», relève-t-il.

Cette charge verbale n'en reste pas moins «assez élevée sur l'échelle» de la rhétorique nord-coréenne, a déclaré à l'AFP Mason Richey, spécialiste de la propagande nord-coréenne à l'Université Hankuk, en relevant la récurrence de l'expression «battre le chien».

(afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Mickey le 15.11.2019 07:52 Report dénoncer ce commentaire

    Copinage

    Il veut sans doute faire plaisir à Donald ! :-)

  • ramoneur le 15.11.2019 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vote biden

    et Trump et un grand fan et ami de Erdogan et de kim.... donc trump aime et soutient des dictateurs reconnus.... rien que pour ça faut voter biden

  • balain le 15.11.2019 07:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parfait pour Biden

    Je sais pas pourquoi, j'ai l'impression que cette tirade va servir les intérêts de Biden, je suis pas sûr qu'au contraire de Trump, les Américains apprécient vraiment que l'agence officielle d'un type capable de laisser mourir son peuple, qui plus est se prenant pour un dieu vivant se permette D'insulter un candidat à la maison blanche.

Les derniers commentaires

  • Un Américain le 16.11.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit

    Au sujet du clan Biden, je n'aurais pas mieux dit que Kim. Ces démocrates sont corrompus et ils se ridiculisent en essayant de destituer Trump depuis le début de son mandat. Ce qui est comique c'est que Donald va être réélu pour un second mandat et qu'il est apprécié par plus de 70 % des américains. Voilà pourquoi le camp adverse le salit tous les jours. Cependant à force de mentir, c'est en train de se retourner contre Pesolsi et consort.

    • Je suis estomaqué le 16.11.2019 09:02 Report dénoncer ce commentaire

      Oh la la!

      Corrompu? Et Trump, c'est un ange?

  • adios le 15.11.2019 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    Surtout pas lui

    Sacré lifting le pépé, place aux jeunes, ce genre de dinosaures aurait fait la guerre à la Corée du Nord, à l'Iran, au monde entier... Vraiment je préfère Trump, au moins lui négocie.

  • Tex le 15.11.2019 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    Qui se ressemble s'assemble.

    Tout le monde sait que les grands potes du Donald sont Kim,Erdogan, Dutertre et Bolsonaro...une sacree brochette de dictateurs dangereux pour leur pays et la planete ....Et ca veut donner des lecons au monde.... il n'y a que la poignee de fachos inconditionnels du canard orange pour applaudir.

    • Arrose le 15.11.2019 15:16 Report dénoncer ce commentaire

      Arroseur

      C'est que vrai Macron merkel et consort du parlement européen sont mieux en matière de démocratie et d'écologie ....

    • Joe Yossarian le 15.11.2019 17:11 Report dénoncer ce commentaire

      @Arrose

      On admire la finesse de l'analyse politique en mettant Kim, Duterte... sur le même plan que que Macron et Merkel. Pouquoi pas Gandhi et Hitler ?

  • Hors Elsan le 15.11.2019 13:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Simple, basique

    Ok, je vais faire un commentaire simple avec des mots simples. Parce que vous êtes trop c..! Trump admire Erdogan et Kim et dit qu'ils sont ses grands amis. Simple, basique. Si vous n'avez toujours pas compris le problème, c'est que vous n'avez pas les bases. Vous n'avez pas les bases.

    • Desmag le 16.11.2019 08:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hors Elsan

      Bien dit.

  • Calamine Lilou le 15.11.2019 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A Malin Malin et Demi !!!

    Bien fait pour Biden , rival plénipotentiaire de D. Trump, principale source de Destitution à l'encontre de ce dernier lequel est la meilleure Cible de ses Détracteurs Démocrates ! Mais c'est sans compter sur le concours providentiel de Kim Jong Un , Président Coréen, à son Homologue Américain Trump qui se trouve actuellement dans la tourmente !