Miami

07 décembre 2019 10:23; Act: 07.12.2019 10:24 Print

Bouchon sur la plage pour interpeller les badauds

Trois jours avant le lancement officiel de la semaine Art Basel à Miami, un artiste argentin a crée un embouteillage de voitures sculptées dans le sable, visant à sensibiliser au changement climatique.

Sur ce sujet
Une faute?

Sous le soleil et les chaudes températures de Miami Beach, plus de 60 sculptures de sable en forme de voiture ont été installées pour la foire annuelle de l'Art Basel. Le but? Interpeller touristes et badauds sur la réalité du changement climatique.

Ces voitures de sable donnent l'impression qu'un parking a été installé sur cette longue plage de Floride. Elles sont l'oeuvre du sculpteur argentin de 46 ans Leandro Erlich, à l'origine de cette installation baptisée «Order of Importance».

Son oeuvre veut pousser le public à s'interroger sur sa propre «responsabilité» et son «implication dans les événements qui commencent à se passer sur notre planète», a-t-il expliqué à la presse. Le titre («ordre d'importance» en français) renvoie «à notre compréhension de nos priorités et doit «nous faire réfléchir à notre futur».

Cet artiste conceptuel originaire de Buenos Aires, connu pour ses illusions d'optique, était accompagné lundi du maire démocrate de Miami Beach, Dan Gelber, qui l'a félicité pour son travail.

»Spectaculaire«

Cette station balnéaire, une île barrière en face de Miami, est particulièrement sensible à la montée du niveau de la mer. «Que quelqu'un puisse créer quelque chose en mélangeant tous ces éléments - l'environnement, l'urbanisation, l'écologie - pour qu'un passant puisse réfléchir à tout ça, c'est spectaculaire», a ajouté Dan Gelber.

Grâce à ses nombreuses installations aux quatre coins du monde, Leandro Erlich a séduit le public et les critiques. Il a notamment exposé à la Biennale de Venise (2005), au Musée national Reina Sofía de Madrid (2008), au Musée d'art moderne de New York (2008) et au Centre Georges Pompidou de Paris (2011).

(20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jim le 07.12.2019 12:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est bien

    Moi ça me touche plus de voir une oeuvre qui nous parle du climat que des gens inconscients et incorrects qui bouchent un pont ou une artère en faisant payer les gens qui travaillent.

  • Bill le 07.12.2019 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça suffit...

    Ils commencent à nous les briser avec ce climat, tous ceux qui veulent se mettre en avant y font référence, ce n'est plus une campagne contre le réchauffement climatique, c'est un prétexte au faire valoir personnel.

  • Kk le 07.12.2019 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Kk

    Bravo

Les derniers commentaires

  • Mayamimatué le 08.12.2019 01:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mouais

    sensibiliser à l'écologie.... pour avoir assisté sur place. entre le balais constant de camions et trax sur la plage et les matériaux utilisés, super écologique comme "oeuvre". Ce sont de vrais véhicules enterrés et non des "chateaux de sable"

  • Yako1510 le 07.12.2019 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un grain dans l'engrenage

    Tout va finir en SAND re... à la fin. Et puis bon, copier des voitures c'est pas du PLAGE ia.

  • Bonne journée. le 07.12.2019 19:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voir les choses en face que personnes ne veut voir

    Régler le problème par une guerre , On ira se réfugier en Syrie , la bas il y a du boulot pour ceux qui veulent travailler, pas comme chez nous ou ils se reproduisent gratuitement.

  • la vraie raison dont personne ne veut pa le 07.12.2019 18:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    alors ?

    Et la démographie galopante ?

  • chrüterchraft le 07.12.2019 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La solution est simple

    C'est très simple : un problème = une solution. Le problème : l'être humain solution : l'irradiation de la race humain Mais on commence par qui ? Qui serait prêt à sacrifier sa vie pour la planète ? Il faut demander à Greta pour qui tout ses petits déplacements et ses caprices sont payés et qui ne paye sûrement pas d'impôt

    • Selection Naturelle le 07.12.2019 18:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @chrüterchraft

      L'autre solution est de ne rien faire et la nature choisira d'elle-même qui va mourrir et qui va survivre.

    • Abosgrandis le 07.12.2019 19:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Selection Naturelle

      Impossible d'éliminer la population humaine pense à tous ces chiens et chats qui vont ce retrouver tous seuls et plus personne pour les nourrir et les soutenir car eux ils sont co2 neutre

    • Dede le 07.12.2019 23:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @chrüterchraft

      Marrant le nombre de pouces en bas... eh oui nous sommes trop, mais tellement facile de se mettre le problème sur d'autres choses hein ?