Papouasie-Nouvelle-Guinée

11 décembre 2019 05:45; Act: 11.12.2019 06:38 Print

Bougainville vote en faveur de l'indépendance

98% des électeurs de l'île de Bougainville ont voté en faveur de l'indépendance par rapport à la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

storybild

Les citoyens de Bougainville lors du vote, le 25 novembre dernier. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les électeurs de Bougainville ont voté à une écrasante majorité en faveur de l'indépendance de leur territoire vis-à-vis de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, selon les résultats officiels du référendum publiés mercredi.

Bertie Ahern, président de la Commission référendaire de Bougainville, a annoncé qu'au cours de ce référendum, 176'928 électeurs avaient voté en faveur de l'indépendance, soit plus de 98% des suffrages exprimés. Seulement 3043 personnes se sont prononcées en faveur d'une plus grande autonomie.

Le résultat de ce référendum doit désormais être ratifié par le Parlement de Papouasie-Nouvelle-Guinée, dont certains élus sont vigoureusement opposés à cette cette indépendance, redoutant notamment un effet de contagion dans un pays d'une très grande diversité ethnique. L'ampleur de la victoire des partisans de l'indépendance devrait cependant peser en faveur de la reconnaissance du référendum.

Bertie Ahern a exhorté toutes les parties à valider le résultat de la consultation. Ce vote était pour «votre paix, votre histoire et votre avenir» et a montré «le pouvoir de la plume face aux armes», a-t-il déclaré. Ce vote historique doit permettre de tourner définitivement la page d'une décennie de conflit armé qui avait fait 20'000 morts avant le cessez-le-feu de 1998.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • qui est qui le 11.12.2019 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    et pourquoi

    Les aborigènes d'Australie sont tous originaire de cette Papouasie-Nouvelle-Guinée, tous Mongols, Chinois et Japonais de Taïwan parlant malayo-polynésien occidental de la famille des langues austronésiennes. La Bougainville n'est qu'une bourgade de ces peuples désunis, et en cas de séparation, ils ne peuvent que perdre leur identité. Ce sont des coupeurs de têtes de leurs voisins d'un autre village. Et moi aussi, par je ne sais quel miracle, j'ai appris à parler leurs langues, mais je n'aimerais pas dormir chez eux.

  • Alain le 11.12.2019 07:22 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un coup des Russes!

    Vite, il faut imposer des sanctions internationales contre les peuples qui bafoue nos valeurs démocratiques via des referendums populaires.

  • pensif12 le 11.12.2019 10:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A mediter

    C'est un leçon pour l'Espagne. La Papouasie laisse une population se déterminer sur son avenir au lieu d'utiliser la force pour interdire un scrutin et emprisonner des opposants en voulant les condamner plus lourdement que des assassins.

Les derniers commentaires

  • qui est qui le 11.12.2019 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    et pourquoi

    Les aborigènes d'Australie sont tous originaire de cette Papouasie-Nouvelle-Guinée, tous Mongols, Chinois et Japonais de Taïwan parlant malayo-polynésien occidental de la famille des langues austronésiennes. La Bougainville n'est qu'une bourgade de ces peuples désunis, et en cas de séparation, ils ne peuvent que perdre leur identité. Ce sont des coupeurs de têtes de leurs voisins d'un autre village. Et moi aussi, par je ne sais quel miracle, j'ai appris à parler leurs langues, mais je n'aimerais pas dormir chez eux.

  • pensif12 le 11.12.2019 10:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A mediter

    C'est un leçon pour l'Espagne. La Papouasie laisse une population se déterminer sur son avenir au lieu d'utiliser la force pour interdire un scrutin et emprisonner des opposants en voulant les condamner plus lourdement que des assassins.

  • Alain le 11.12.2019 07:22 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un coup des Russes!

    Vite, il faut imposer des sanctions internationales contre les peuples qui bafoue nos valeurs démocratiques via des referendums populaires.