Amérique latine

22 octobre 2019 03:07; Act: 22.10.2019 08:06 Print

Brésil: incendie dans un parc national touristique

Une trentaine de pompiers luttaient lundi contre les flammes dans le parc national brésilien de la Chapada Diamantina.

storybild

Google Maps

Sur ce sujet
Une faute?

Un incendie d'ampleur moyenne touche le touristique parc national de la Chapada Diamantina, ont annoncé lundi les pompiers de l'Etat de Bahia, dans le nord-est du Brésil. On ignore l'étendue du sinistre, qui n'est pas contrôlé, mais les flammes ont déjà atteint deux aires de protection environnementale, a précisé le service de communication du corps des pompiers local. Trente pompiers et des canadairs sont à pied d'oeuvre, a-t-il ajouté.

Les pompiers avaient commencé à lutter contre les flammes dès samedi alors qu'elles menaçaient les localités de Rio de Contaz et Livramento de Nossa Senhora, outre une zone située entre trois municipalités.

L'action humaine suspectée

L'origine de l'incendie n'est pas encore déterminée, mais un dirigeant des pompiers, Alvaro Serrao, a noté que «près de 95% des incendies forestiers au Brésil sont causés par la main de l'homme (...). La chaleur est un facteur influent, mais les causes relèvent de l'action humaine».

L'Etat de Bahia est actuellement dans sa saison sèche, généralement marquée par des incendies, certains d'entre eux étant déclenchés par des producteurs ruraux qui entendent nettoyer le sol pour le cultiver.

La Chapada Diamantina est une destination touristique connue pour sa grande biodiversité. Elle s'étend sur 152'000 hectares.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tgva le 22.10.2019 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Parlez d'autres sujets encore

    Je n'ai jamais autant entendu parler du Brésil depuis que le nouveau président est arrivé. Et si la presse profitais pour parler aussi d'autres sujets comme par ex. des brésiliens qui n'ont pas droit de sortir dans les rues pour laisser la place aux bandits, ou de l'exploitations des terres par les entreprises étrangères ou même le tourisme sexuel ( la plus part des pedophiles) commis par les étrangers.

  • pekka c le 22.10.2019 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    bravo

    bravo greta

Les derniers commentaires

  • Tgva le 22.10.2019 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Parlez d'autres sujets encore

    Je n'ai jamais autant entendu parler du Brésil depuis que le nouveau président est arrivé. Et si la presse profitais pour parler aussi d'autres sujets comme par ex. des brésiliens qui n'ont pas droit de sortir dans les rues pour laisser la place aux bandits, ou de l'exploitations des terres par les entreprises étrangères ou même le tourisme sexuel ( la plus part des pedophiles) commis par les étrangers.

  • pekka c le 22.10.2019 09:18 Report dénoncer ce commentaire

    bravo

    bravo greta