Amazonie

17 septembre 2019 05:43; Act: 17.09.2019 14:56 Print

La déforestation alimentée par les mafias et l'impunité

Un rapport de Human Rights Watch pointe du doigt le rôle des réseaux criminels dans la déforestation de l'Amazonie au Brésil.

storybild

(Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a publié lundi un rapport intitulé «les mafias de la forêt tropicale». La déforestation de l'Amazonie brésilienne a quasiment doublé entre janvier et août, à 6404 km2 contre 3337 km2 lors de la même période de 2018, soit l'équivalent de 640'000 terrains de football.

La destruction de l'Amazonie «est menée en grande part par des réseaux criminels qui emploient la violence et l'intimidation contre ceux qui se mettent en travers de leur chemin», accuse HRW.

L'organisation de défense des droits de l'homme demande au président d'extrême droite Jair Bolsonaro d'arrêter «ses attaques verbales et accusations sans fondement» contre les ONG et de «rétablir la coopération» entre le gouvernement et la société civile pour protéger les indigènes, les défenseurs de l'environnement et la forêt.

Coupe, débitage et vente de bois

«Les réseaux criminels ont la capacité logistique de coordonner la coupe, le débitage et la vente de bois à une large échelle et emploient des hommes armés pour intimider et, dans certains cas, exécuter, ceux qui essaient de défendre la forêt», poursuit HRW.

Le Brésil est le 4e pays pour les assassinats de défenseurs de l'environnement, selon les statistiques publiées en juillet par l'ONG Global Witness qui a comptabilisé 20 morts en 2018. Ce phénomène n'est pas nouveau, selon HRW, qui rappelle l'élimination, en 1988, de Chico Mendes, l'une des voix les plus connues à l'étranger de défenseurs de l'environnement.

L'ONG énumère 28 autres assassinats ces dernières années dont les responsables peuvent «selon des preuves solides» être impliqués dans les coupes illégales de bois. «Les responsables de violences sont rarement appelés devant la justice», déplore HRW, et dans de très nombreux cas, les dénonciations de menaces ne font l'objet d'aucune enquête.

«Tant que le Brésil n'adoptera pas de mesures urgentes contre la violence qui facilite la coupe illégale de bois, la destruction de la plus grande forêt tropicale du monde sera effrénée», précise le directeur des droits de l'homme et de l'environnement de HRW.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mx le 17.09.2019 07:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peur

    Ces chiffres sont effarants, ça fait vraiment peur, ça ne s'arrêtera jamais

  • Jo51 le 17.09.2019 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Assassins

    Quand arrêteront ils ces assassins

  • Pointless le 17.09.2019 07:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chico Mendes

    Le Brésil est le 4e pays pour les assassinats de défenseurs de la nature...malheureusement ce ne sont pas les seuls à être assassinés dans ce magnifique pays, les hommes noirs syndicalistes, les femmes politiques, les jeunes dans certains quartiers chauds des grandes villes, les fermiers dans les campagnes pour un problème de voisinage..et j'en passe.Et ce n'est pas nouveau Chico Mentes a été assassiné pour les mêmes raisons en 1988! Dire que certains brésiliens avaient voté pour l'actuel président car ils espèreraient faire réduire la violence et la corruption, espoirs déçus !

Les derniers commentaires

  • L'hôpital qui se fout.. le 18.09.2019 00:58 Report dénoncer ce commentaire

    @Jo51

    On a fait exactement pareil pour information. On donnera des leçons quand nous aurons proportionellement autant de forêt par rapport au territoire entier que le Brésil.

    • Jean Poufderire le 18.09.2019 09:01 Report dénoncer ce commentaire

      @L'hôpital qui se fout..

      Pour soutenir cette déforestation massive avec tout ce qui va avec, l'extermination des animaux (tués à coup de machettes ou brûles vifs), déraciner les tribus, bah faut en avoir une sacrée couche purée. Mais bon, y aura toujours les mêmes champions pour soutenir l'inexcusable.... Quand il n'y aura plus de forêts, tu tousseras tout autant que nous niobet va abe

  • Sam Enerve le 17.09.2019 17:01 Report dénoncer ce commentaire

    Je boycotte tout

    Moi c'est vite vu je n'achèterai plus rien en provenance du Brésil ! Je boycotte ! Viande, huile de palme, etc ! En plus, le Brésil a validé davantage de pesticide ! C'est immonde. Cette déforestation massive est indécente ! Quand je pense à ces pauvres tribus déraciner par des gens volant leur terre, leur vie, et aux animaux décimés, tués, brûlés vivants j'ai honte de faire partie de la race humaine ! Vraiment. Boycottons le Brésil purée un minimum d'humanité !! Marre du profit au nom du sang !

    • jek hill le 18.09.2019 09:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sam Enerve

      Bravo..mais ça ne changera malheureusement qu avec la fin de l humain !

  • Trump le 17.09.2019 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah bon

    des criminels ??? et moi qui croyais qu'on accusait le président de tout ça , c'est fou le temps que la vérité met a transpirer dans les média ,mais bon ils ont réussi a rendre les gens hystérique le but est atteint .

    • Le Niobet le 17.09.2019 17:02 Report dénoncer ce commentaire

      @Trump

      Toujours aussi champion toi .... change de pseudo, ça te dévalorise on te l'a déjà dit....

    • Luc le 17.09.2019 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Trump

      C'est quand même le président qui ferme les yeux. Qu'est-ce que vos commentaires sont énervants et biaisés.

    • Hilary le 17.09.2019 20:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le Niobet

      Peine perdue, il n'y que les ... qui ne changent pas d'avis.

  • Vo Leur le 17.09.2019 15:13 Report dénoncer ce commentaire

    Oui OUI

    Oui,Oui cette ong payée par le multimilliardaire Soros qui se fout éperdument de la vie des gens est tout a fait crédible....ah ah ah quand l'hôpital se fout de la charité

  • Nana le 17.09.2019 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    ça fait 40 ans qu'on devrait réagir

    Peut-être que j'ai la chance d'avoir eu de bons profs, mais on nous parlait déjà de l'augmentation du CO2 dans l'atmosphère et de la déforestation (impliquant aussi la disparition des espèces) dans les années 80-90 à l'école obligatoire (secondaire, section scientifique). C'est pour ça que malgré cette tendance presque à la mode de la course contre la montre concernant le réchauffement climatique, j'ai un sérieux doute que cela change vraiment ou suffisamment. La preuve avec ce qui se passe en ce moment en Amazonie