France

06 janvier 2019 12:18; Act: 06.01.2019 12:30 Print

Brigitte Bardot «comprend la colère» des gilets jaunes

Brigitte Bardot dit soutenir le mouvement dans une interview au quotidien «Midi Libre». Selon elle, des millions sont utilisés de manière futile.

storybild

L'icône du cinéma a donné son soutien dès le début des gilets jaunes. (Photo: DR: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Brigitte Bardot a dit «comprendre» ce que vivent les «gilets jaunes». L'ancienne icône du cinéma français, qui s'est déclarée favorable au mouvement dès son démarrage en novembre, a par ailleurs jugé le président Emmanuel Macron «absolument pas convaincant».

«Je comprends ce qu'ils vivent, leur colère au quotidien», déclare Brigitte Bardot dans un entretien publié dans Midi Libre dimanche, au lendemain de l'«acte VIII» des «gilets jaunes» qui a rassemblé 50'000 personnes en France et été émaillé de heurts dans plusieurs villes.

«Quand je vois les millions utilisés pour des choses d'une futilité inimaginable, quand je vois les déplacements des politiques en avion privé, les voitures, les chauffeurs... Tout cet argent dépensé est insupportable. Qu'on le donne aux personnes qui n'ont plus un rond», a-t-elle développé.

Caserne dégradée

A Paris, 35 personnes interpellées samedi dont 27 majeurs ont été placées en garde à vue, a-t-on appris dimanche auprès du parquet de la capitale française. Le 29 décembre, lors de «l'acte VII», 57 personnes avaient été arrêtées dans la capitale et 33 d'entre elles placées en garde à vue.

La journée a été marquée par une intrusion de manifestants dans la cour des bureaux du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, avec un engin de chantier. Des véhicules ont en outre été incendiés.

A Dijon, une caserne de gendarmerie a été dégradée, avec des grillages abîmés, lors de la manifestation des «gilets jaunes», selon des sources concordantes. Il n'y a pas eu d'intrusion ni d'autres dégâts, selon la gendarmerie.

Des manifestants ont ensuite jeté des «projectiles y compris des pavés» sur les forces de l'ordre qui ont riposté avec des gaz lacrymogènes, indique la préfecture. La manifestation a réuni 1200 personnes selon la police, 3500 selon les organisateurs. Bilan de la journée: deux gendarmes légèrement blessés et 25 interpellations.

«Ça suffit»

Dans ce contexte, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a appelé dimanche les Français à se rassembler et à dire «ça suffit». Il a demandé à ses compatriotes de refuser la «violence» qui a assombri la dernière manifestation des «gilets jaunes» ainsi que «ceux qui cautionnent cette violence».

«Ce n'est pas un hasard» si les violences «touchent les abords de l'Assemblée nationale, un ministère, la presse», a poursuivi M. Le Maire, «elles s'attaquent à la démocratie». Selon lui, «il y a aujourd'hui des forces qui veulent mettre à bas la démocratie». Ces forces «s'arrogent le peuple français» alors qu'elles «sont une minorité». «Il faut écouter les minorités mais en fin de compte, en démocratie, c'est la majorité qui décide», a-t-il ajouté.

Pas de «gilet jaune» sur BFMTV

Parallèlement, Ingrid Levavasseur, une des figures des «gilets jaunes» qui devait intervenir ce dimanche à l'essai comme chroniqueuse dans une émission de la chaîne d'information BFMTV, a annoncé sur Facebook y renoncer après de nombreuses critiques sur internet.

La journaliste de BFMTV Apolline de Malherbe, qui avait eu l'idée de proposer à cette jeune aide-soignante vivant en Normandie et élevant seule ses enfants de devenir chroniqueuse dans son émission, a confirmé à l'AFP cette information.

Mme Levavasseur «nous a fait part des menaces physiques la visant si elle venait à BFMTV. Elle a décidé de renoncer. Nous avons compris sa décision et nous ne l'avons pas retenue face au déferlement de violences dont elle fait l'objet sur internet», a-t-elle dit. BFMTV a déploré «ce climat de violences qui conduit, sous la pression, à limiter l'exercice d'un simple débat démocratique».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pluche le 06.01.2019 13:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A BB

    Bravo BB... Effectivement c'est aussi valable dans notre pays...

  • Amateur le 06.01.2019 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soutien !!

    Merci Brigitte pour le soutien !! Concernant BFMTV, normal que les gilets jaunes n'aillent pas sur le plateau du Kibboutz de la télévision française !!

  • Denis le 06.01.2019 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    BRAVO!

    Bravo, Madame Bardot pour votre commentaires juste et lucide !

Les derniers commentaires

  • Noee Vevey le 07.01.2019 18:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vite une bouée!

    Occupes toi de tes animaux comme Delon. Vous n'êtes plus sur le bateau!!

  • LFM le 07.01.2019 13:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle qui portait des manteaux de fourrure !

    La Bardot qui est sympathisante du parti de la blonde Le Pen, il ne fallait pas attendre autre chose de sa part. Elle a bien profité du système quand elle était actrice, facile de cracher dans la soupe maintenant ! Et ne me l'a ramené pas avec sa fondation, il y en a d'autres qui font le même travail et qui n'ont pas besoin de se mettre en avant pour autant.

  • Whoizbob le 07.01.2019 06:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vieux Bébé

    Elle n'a besoin de personne en Harley-Davidson, sonne sonne sonotone... Tous ces barrages bloqués, elle les bastonne en Harley cutomisée! Et quand sur la banquise, elle dérape entre les phoques à sa guise, Elle n'a besoin de personne en Harley-Davidson.sonne...sonne...

  • misère misère le 07.01.2019 04:56 Report dénoncer ce commentaire

    pauvre Brigitte

    Chère BB, nous vous proposons la pêche à la ligne dans le Zambèze en Zambie. Accrochez votre asticot et réglez le bouchon.

  • women Power le 06.01.2019 20:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo aux femmes gilet

    Bravo aux femmes en gilet jaune .. ce la signifie que l'état ment , ne sont pas que des voyous ni casseurs ,mais des citoyens en souffrance et leur femmes ne seront pas tabassés par de CRS fascio Encore une x sans le femme résistantes il n'y a pas de vrais salut