Brésil

19 septembre 2019 23:39; Act: 19.09.2019 23:41 Print

Brumadinho: Vale devra indemniser une famille

Pour la première fois, le géant minier brésilien Vale a été condamné à indemniser une famille endeuillée par la rupture de barrage de Brumadinho.

storybild

Le géant brésilien était propriétaire du barrage de la mine Corrego do Feijao, qui a cédé le 25 janvier, déversant 13 millions de mètres cubes de boue de résidus miniers. (Photo: AFP)

Une faute?

La compagnie minière brésilienne Vale, numéro un mondial du minerai de fer, a été condamnée jeudi pour la première fois à indemniser une famille dont trois membres ont disparu lors du désastre minier de Brumadinho, en janvier dernier.

«Dans la première sentence pour un procès individuel contre Vale, le juge a déterminé que Vale indemnise à hauteur de 11,875 millions réais (environ 2,58 millions d'euros) les membres de la famille de deux frères et d'une femme enceinte décédés lors de la tragédie», a annoncé le Tribunal de Justice de l'Etat de Minas Gerais.

Une source de ce tribunal a expliqué à l'AFP que Vale n'«était pas tenue de payer immédiatement» dans la mesure où elle peut encore faire appel.

Plus de 270 morts et disparus

D'autres familles ont décidé d'attaquer l'entreprise à titre individuel pour la catastrophe qui a fait plus de 270 morts et disparus. En juillet, Vale a été condamné à payer pour tous les dommages causés par le désastre de Brumadinho, bien que le montant n'ait toujours pas été fixé.

Le géant brésilien était propriétaire du barrage de la mine Corrego do Feijao, qui a cédé le 25 janvier, déversant 13 millions de mètres cubes de boue de résidus miniers. En 2015, un autre barrage de Vale avait cédé à Mariana, faisant 19 morts et causant un désastre environnemental sans précédent, les résidus se déversant jusqu'à l'océan.

(nxp/afp)