Agression d'un conducteur

15 février 2011 08:35; Act: 15.02.2011 08:44 Print

Bruxelles vit une grève totale des transports

Les salariés des transports en commun de Bruxelles ont lancé mardi une grève surprise pour protester contre l'agression d'un chauffeur la veille.

Une faute?

Les transports en commun de Bruxelles étaient totalement paralysés mardi matin à la suite d'une grève surprise lancée par les salariés pour protester contre l'agression d'un chauffeur la veille, survenant après plusieurs incidents similaires dans la ville. Aucun métro, bus ou tramway de la société publique de la capitale, la STIB, ne circulait, a indiqué l'entreprise.

Le mouvement, entamé lundi soir sur le réseau du métro et qui s'est étendu mardi aux bus et tramways, pourrait durer toute la journée.

Il a été décidé pour protester contre les conditions de sécurité jugées insuffisantes des conducteurs.

Coups de poings et bras cassé

Lundi soir, un chauffeur de métro quittant sa cabine a été poursuivi par un passager qui lui a asséné plusieurs coups de poing et lui a cassé un bras. Un agent de sécurité, qui tentait de s'interposer, a été également légèrement blessé.

Plusieurs autres agressions du même type se sont produites ces derniers mois.

Un réunion était prévue dans la journée entre les syndicats et la direction de la société de transports, qui envisage de recruter des vigiles pour renforcer la sécurité dans le métro.

(afp)