Moscou

02 février 2011 20:50; Act: 02.02.2011 20:54 Print

Bureaux de la Deutsche Bank perquisitionnés

Les enquêteurs russes ont annoncé mercredi qu'ils avaient perquisitionné les bureaux de la banque allemande Deutsche Bank à Moscou.

Une faute?

Cette opération intervient dans le cadre d'une enquête sur le détournement présumé de 87,5 millions de dollars lors de la reconstruction d'un célèbre hôtel de la capitale russe.

Le Comité d'enquête de Russie n'explique cependant pas dans son communiqué quel rôle la Deutsche Bank a pu jouer dans cette affaire. Contacté par l'AFP à Francfort, le banque allemande s'est refusé à tout commentaire.

La perquisition est liée à une une enquête visant l'homme d'affaires Vitali Gogokhiia, accusé d'avoir détourné des fonds du budget de la reconstruction de l'hôtel Moskva, situé à deux pas du Kremlin.

Selon les enquêteurs, il représentait les intérêts du député russe Achot Eguiazarian, qui a perdu en novembre son immunité parlementaire et contre lequel des poursuites judiciaires ont été engagées pour escroquerie à grande échelle. Le parlementaire a nié toute malversation et fui à l'étranger.

Le Comité d'enquête a aussi lancé un mandat d'arrêt contre M. Gogokhiia, qui est considéré comme étant «en fuite», selon le communiqué des enquêteurs.


Projet controversé

La reconstruction de L'hôtel Moskva, fleuron de l'architecture stalinienne, est l'un des grands projets immobiliers controversés de la capitale russe. L'opération a été dénoncée pour son opacité par les opposants à l'ex-maire de Moscou, Iouri Loujkov, limogé l'année dernière par le Kremlin.

Ce bâtiment célèbre situé entre l'avenue Tverskaïa, la place Rouge, le théâtre Bolchoï et la Douma, a été entièrement rasé en 2003 pour être reconstruit avec une façade identique. Le chantier n'est cependant toujours pas terminé, alors qu'il devait être achevé en 2008.

La banque allemande Deutsche Bank avait accordé aux promoteurs un prêt de 600 millions de dollars (565 millions de francs) pour ce projet pharaonique. Ce dernier devait initialement coûter quelque 800 millions de dollars.

Inauguré en 1935, l'hôtel Moskva offrait une façade asymétrique car deux projets différents avaient été proposés sur une même feuille à Staline et celui-ci avait signé le document sans préciser lequel il préférait. Par crainte de représailles, l'immeuble a été construit en reprenant la moitié de chaque projet.

(ats)