Scandale Facebook

02 mai 2018 21:00; Act: 02.05.2018 21:24 Print

Cambridge Analytica annonce son sabordage

La société britannique, au coeur du scandale sur les données des utilisateurs de Facebook, a entamé une procédure d'insolvabilité.

storybild

Cambridge Analytica cessé «immédiatement toutes ses opérations». (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Cambridge Analytica (CA a annoncé mercredi avoir entamé une procédure d'insolvabilité et cessé «immédiatement toutes ses opérations».

Cambridge Analytica, comme sa société mère SCL, ont entamé mercredi «une procédure d'insolvabilité au Royaume-Uni», selon un communiqué de l'entreprise publié sur son site internet. «La compagnie cesse immédiatement toutes ses opérations», a-t-elle ajouté. Un administrateur indépendant a été désigné.

«Il a été établi qu'il n'est plus viable de continuer à exploiter cette activité», a-t-elle indiqué dans un communiqué. «Une procédure de faillite sera bientôt ouverte» aux Etats-Unis également, selon la même source.

CA est accusée d'avoir collecté et exploité sans leur consentement les données personnelles de 90 millions d'utilisateurs de Facebook. La société britannique avait ensuite travaillé pour la campagne du candidat républicain à la présidentielle américaine de 2016, Donald Trump.

«Au cours des derniers mois, Cambridge Analytica a fait l'objet de nombreuses accusations infondées et, malgré les efforts de l'entreprise pour rectifier les faits, elle a été calomniée pour des activités qui non seulement sont légales, mais aussi largement acceptées comme faisant partie intégrante de la publicité en ligne». «Le siège mené par la couverture médiatique a éloigné presque tous les clients et fournisseurs» de CA, a-t-elle également déploré.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Popescu le 02.05.2018 21:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Passez au libre, protégez vos données

    Quittez facebook, messenger, instagram et whatsapp. Si vous devez absolument avoir un réseau social, faîtes vous un compte sur Mastodon (open source donc ses codes sont vérifiables contrairement à fb) qui n'utilise pas vos données, ne vous piste pas et ne crée pas de dossiers fantômes sur vos amis qui ne sont pas présents sur le réseau. Pour remplacer messenger et whatsapp, utilisez Signal, l'application open source la plus réputée qui vient simplement remplacer votre application sms et envoie des messages cryptés gratuitement. Si vous tenez absolument à avoir un service de messagerie instantanée plus développé, utilisez également Telegram qui est meilleur que whatsapp et est indépendant.

  • Bachi-Bouzouk le 02.05.2018 21:41 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne reste plus qu'à leur mettre un

    Procès histoire qu'ils prennent leurs responsabilité. Trop facile ca ont à toucher des millions ou milliard et maintenant que le vent tourne hop tout dans la poche des dirigeant et personne n'est inquiété. Il faut que ces gens soit juger, ce sont des traitres.

  • Flo le 02.05.2018 21:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus rien

    Des mois que je nai plus du tout de compte Facebook et je ne men suis jamais aussi bien porté...

Les derniers commentaires

  • John Doe le 03.05.2018 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    La faute à qui

    Je ne vois pas pourquoi condamner cette entreprise...les imbéciles et responsables sont tous les gens qui créent un compte facebook, ne le protègent pas et cliquent sur "j'accepte" à tous les messages de confirmations sans même les lire... Faut pas venir pleurer après...

  • billg le 03.05.2018 08:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Facebook c'est quoi

    je peux dire que je suis un geek cela fait 30 ans que j'achète tous les derniers gadgets j'ai eu mon 1 er ordinateur à l'âge de 10 ans. jamais je n'ai utilisé Facebook pour une raison qui est simple les amis de mes amis ne sont pas forcément mes amis. le relationnel l'expérience commune ça c'est intéressant mets des contacts virtuel ou on a 2500 amis cela ne veut rien dire

  • Gilou le 03.05.2018 07:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la verité

    et on disait que c'était de l'ingérence Russe.....

  • Marie le 03.05.2018 06:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A méditer

    Ou comment la vindicte populaire peut mettre en faillite une entreprise ou détruire la carrière dune personne sans même passer par un jugement! Cest très inquiétant de voir que la pseudo-justice civile des quidams utilisateurs de fb est plus ravageuse que jamais. Est-ce que finalement le 5eme pouvoir ne serait plus la presse mais les internautes? La prochaine étape cest quoi? Le retour de la peine de mort comme on le lit souvent dans les commentaires? Déni de démocratie, défiance envers le système judiciaire? Effet mouton de la pensée unique?

    • Charles le 03.05.2018 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      Sur le fond d'accord avec vous mais dans ce cas précis, pas du tout. Comment pouvez-vous défendre cette compagnie et ses agissements ? Utiliser les données personnelles des individus, malgré eux, pour en plus les influencer. Une compagnie réalisant ses profits sur ce concept mérite la vindicte populaire (dans ce cas je la trouve rassurante), la faillite et un procès.

    • Don Zorro de la Vega le 03.05.2018 07:35 Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      CA fesait son beurre en diffusant des mensonges,qui plus est ds le domaine politique,avec pour consequence l'election d'un escroc notoire.Pas etonant que vous preniez leur defense,vous avez les memes methodes.

    • dede le 03.05.2018 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      au moins il reste 1 pouvoir à la population...vu notre justice laxiste !

    • Marie le 03.05.2018 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Charles

      La morale est une notion à géométrie variable, cest comme la religion, il faut une séparation stricte davec létat et les institutions de létat! Quant aux donnés, désolée mais faut arrêter de jouer les victimes effarouchées, ça fait des années que tout le monde sait que rien ne nous appartient plus une fois sur internet, faut pas faire comme si vous ne saviez pas!

  • Holmes le 03.05.2018 00:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Disparition

    Comment éviter une condamnation. Les données encore exploitables seront vendues sous un autre nom...

    • Gégé le 03.05.2018 11:04 Report dénoncer ce commentaire

      bigdata

      La dissolution de la société n'évitera pas sa condamnation ou la condamnation de ses responsables. Quant aux données, c'est vrai que leur sort reste inconnu. La société mère pourrait les récupérer.