Irlande

24 janvier 2020 15:30; Act: 24.01.2020 15:54 Print

Camion charnier: un suspect va être extradé

En octobre dernier, 39 migrants avaient été retrouvés sans vie, près de Londres. La justice irlandaise a accepté l'extradition d'un suspect.

Sur ce sujet
Une faute?

La justice irlandaise a autorisé vendredi l'extradition vers le Royaume-Uni d'un homme inculpé dans l'affaire des 39 migrants vietnamiens retrouvés morts dans un camion frigorifique près de Londres en octobre dernier.

Eamon Harrison, 23 ans, est poursuivi pour 39 homicides involontaires, trafic d'êtres humains et aide à l'immigration illégale et blanchiment d'argent. Il est accusé d'avoir fourni le conteneur dans lequel les victimes ont été retrouvées.

Mandat d'arrêt

Un mandat d'arrêt européen avait été émis à son encontre par les autorités britanniques, auquel le juge Donald Binchy, de la Haute Cour de Dublin, a donné suite vendredi. La remise d'Eamon Harrison aux Britanniques est toutefois reportée pour donner le temps à ses avocats d'examiner la décision et d'éventuellement faire appel.

Ces derniers ont argué vendredi que le mandat d'arrêt était imprécis, notamment concernant le territoire sur lequel les infractions présumées ont été commises. Une nouvelle audience est programmée pour le 4 février.

Trente-neuf victimes

Eamon Harrison, qui réside en Irlande du Nord et n'a pas pris la parole ni réagi pendant l'audience, avait été arrêté le 26 octobre, trois jours après la découverte des cadavres de 31 hommes et de huit femmes, dont deux adolescents de 15 ans, à bord d'un conteneur dans la zone industrielle de Grays, à l'est de Londres. Le conteneur était arrivé par ferry en provenance de Zeebruges, en Belgique.

En novembre, le chauffeur du camion, Maurice Robinson, également originaire d'Irlande du Nord, avait plaidé coupable d'aide à l'immigration illégale devant la cour criminelle de Londres. Il est aussi poursuivi pour homicides involontaires, trafic d'êtres humains et blanchiment d'argent.

(nxp/afp)